Accueil Sports Ruben Dias soutient Man City en demi-finale de la Ligue des champions...

Ruben Dias soutient Man City en demi-finale de la Ligue des champions : Le Bernabeu est un endroit fou, mais nous sommes une équipe folle ».

26
0

Ruben Dias pense que Manchester City est le bon type d’équipe pour s’épanouir au Santiago Bernabeu, une équipe « folle » prête à affronter la folie qui l’attend sûrement.

Manchester City se rendra dans la capitale espagnole la semaine prochaine avec une avance de 4-3 après le match aller de la demi-finale de la Ligue des champions contre le Real Madrid, un match qu’ils auraient pu gagner par un score bien plus élevé s’ils avaient saisi les nombreuses occasions qu’ils ont eues à l’Etihad Stadium. Le Paris Saint-Germain et Chelsea ont tous deux été éliminés de la compétition en fin de match alors qu’ils menaient au score.

Karim Benzema, meilleur buteur de la compétition avec 14 réalisations, a déjà montré les ravages qu’il peut faire sur les défenses en inscrivant un doublé au match aller et en marquant un but dévastateur sur un contre de Vinicius Junior. Une performance similaire de City à l’autre bout du terrain leur permettra certainement d’ajouter à leur impressionnant palmarès.

De la défaite de dernière minute face à Tottenham à la démonstration défensive contre le Paris Saint-Germain, l’histoire récente de Pep Guardiola suggère que la seule chose que l’on peut attendre de City à Bernabeu est l’inattendu. C’est une chose que même les joueurs semblent désormais reconnaître.

« Nous sommes conscients de l’équipe que nous allons affronter, de l’impact qu’elle a en Ligue des champions et de l’atmosphère qui règne au Santiago Bernabeu », a déclaré Dias. « Mais nous connaissons notre objectif et ce dont nous avons besoin pour l’atteindre. Nous allons jouer avec notre personnalité et essayer de gagner.

Lire aussi:  Kevin Durant (Nets) et son associé Rich Kleiman deviennent actionnaires minoritaires du Gotham FC (NWSL).

« Le Bernabeu est un endroit fou, mais Man City est aussi une équipe folle. Nous serons prêts pour ça. »

Il est intéressant de noter qu’à la fin du match, Bernardo Silva, auteur du magnifique quatrième but de City, s’est presque senti obligé de rappeler aux téléspectateurs que c’était son équipe qui était sortie victorieuse et non Madrid, dont la série de buts pour réduire le déficit leur a permis de quitter l’Angleterre avec un certain élan.

Riyad Mahrez est considéré comme le principal coupable. L’équipe de City a fait preuve d’une curieuse prodigalité, dépassant ses attentes en termes de buts, mais ne marquant que sur l’une de ses cinq meilleures occasions, selon les statistiques d’Opta. Si une ou deux occasions de plus avaient trouvé le chemin des filets, l’équipe de Guardiola aurait pu être la grande favorite pour la finale du mois prochain à Paris, bien que Dias insiste sur le fait que son équipe n’a jamais pensé que le match serait terminé à mi-parcours.

« Une demi-finale et le match retour à Madrid, le match n’aurait jamais pu être terminé. [after the first leg] », a-t-il dit. « Peu importe ce qui se passe, il ne serait jamais terminé ici lors de ce match aller. Nous savons exactement ce qui nous attend et nous sommes prêts à l’affronter.

Lire aussi:  Le patron du PSG, Nasser Al-Khelaifi, estime que la Ligue des champions devrait rivaliser avec le Super Bowl : "Chaque match doit être un événement".

« Je pense qu’avec les occasions que nous avons créées, nous pensons que le résultat aurait pu être plus favorable pour nous. Mais à la fin de la journée, nous avons gagné. C’est une finale gagnée et nous devons gagner la deuxième la semaine prochaine à Madrid. L’esprit est positif. Nous aurions pu marquer davantage, nous aurions pu encaisser moins de buts, mais nous n’avons pas le temps de réfléchir à cela. « 

Le retour de suspension de Joao Cancelo devrait permettre à Guardiola de disposer d’un plus grand nombre de défenseurs après avoir dû remplacer John Stones, blessé, par Fernandinho à la 35e minute mardi.

« Nous avons montré, à plusieurs reprises, à quel point notre défense est grande cette année », a déclaré Foden. « Ce sera un grand match et nous devrons juste mettre nos corps sur la ligne à certains moments. Nous savons qu’ils vont se créer des occasions en équipe. Il n’y a qu’un seul but, donc nous allons devoir jouer le jeu, penser que c’est 0-0 et essayer de jouer notre football comme nous le faisons toujours pour gagner. »

Article précédentL’Algérie menace de rompre le contrat gazier avec l’Espagne si le gaz est détourné vers le Maroc
Article suivantScore de Liverpool contre Villarreal : Les Reds de Jurgen Klopp sur le point de se qualifier pour la finale de la Champions League