Accueil Business Pere Viñolas, nouveau président de la filiale française de Colonial, SFL

Pere Viñolas, nouveau président de la filiale française de Colonial, SFL

93
0

Le Conseil d’administration de Société Foncière Lyonnaise (SFL)la filiale française de Coloniala approuvé la nomination de Pere Viñolas comme nouveau président de la société. La nomination de l’actuel PDG et vice-président de la société immobilière à son nouveau poste sera effective immédiatement, a indiqué la société dans un communiqué.

L’arrivée de M. Viñolas à la présidence de SFL survient après que l’entreprise ait été rachetée par le gouvernement. Juan José Brugera, jusqu’à présent président de la filiale française, a atteint l’âge de 75 ans.ce qui l’empêche de continuer à être président selon la loi française. Malgré cela, M. Brugera restera administrateur de SFL.

Colonial a actuellement un Participation de 98,3 % dans SFL après avoir réalisé l’offre publique d’achat en septembre de l’année dernière. Le succès de l’OPA a clôturé une opération initiée au cours du premier semestre 2021, lorsque les actionnaires de Colonial ont approuvé le renforcement de sa participation dans sa filiale française, alors à 81,7%, par l’acquisition des 12,9% de SFL détenus par Predica, la filiale d’assurance de personnes de Crédit Agricole Assurances, et le lancement d’une offre publique d’achat volontaire mixte sur les 5% restants détenus par les actionnaires minoritaires de SFL.

Lire aussi:  Faits saillants à la clôture du marché nord-américain

LE NOUVEAU PRÉSIDENT DE L’EPRA

Viñolas a également été nommé président de l’EPRA (Association européenne de l’immobilier).en remplacement de Méka Brunel, PDG de Gecina. La nomination de M. Viñolas prendra effet à la fin du mois d’avril, « marquant une étape importante pour le secteur en Espagne car c’est la première fois que le plus haut représentant d’une société immobilière espagnole occupe cette fonction », souligne Colonial dans sa note.

Il rappelle également que le PDG de Colonial était déjà le premier représentant d’une société immobilière espagnole à rejoindre le conseil d’administration de cette prestigieuse association en 2016.

Lire aussi:  Le Royaume-Uni va réduire les taxes pour amortir la hausse des prix de l'énergie

L’association L’EPRA se définit comme « la voix de l’immobilier au niveau européen ».. Fondée en 1999, elle est une organisation à but non lucratif couvrant l’ensemble du secteur, y compris les entreprises, les investisseurs et les fournisseurs, et représente, par l’intermédiaire de ses 280 membres, plus de 690 milliards d’euros d’actifs immobiliers. La mission principale de l’EPRA est de promouvoir, développer et représenter l’industrie immobilière cotée en Europe.

Article précédentLa banque centrale de Russie procède à une réduction surprise des taux d’intérêt, qui passent de 20 % à 17 %.
Article suivantLa récession, une question de perception