Accueil Business La banque centrale de Russie procède à une réduction surprise des taux...

La banque centrale de Russie procède à une réduction surprise des taux d’intérêt, qui passent de 20 % à 17 %.

77
0

La banque centrale de Russie a annoncé vendredi une baisse surprise de 300 points de son taux d’intérêt directeur, ce qui a permis à l’Union européenne d’augmenter son taux d’intérêt. avait été porté à 20 % après l’invasion de l’Ukraine.car les risques pour la stabilité financière ont « cessé d’augmenter » pour l’instant. Le taux sera ramené de 20 à 17 % lundi et pourrait être à nouveau réduit lors de prochaines réunions, a indiqué la banque dans un communiqué.

Le site réduction du taux de 300 points de base reflète « un changement dans l’équilibre des risques d’accélération de la croissance des prix à la consommation, de déclin de l’activité économique et de risques pour la stabilité financière », note la Banque de Russie, qui ajoute qu’elle garde ouverte la possibilité de nouvelles baisses de taux, en tenant compte des risques posés par les conditions extérieures et intérieures et de la réaction des marchés financiers, de la dynamique de l’inflation réelle et attendue et des développements économiques.

Lire aussi:  L'Ibex cherche à combler l'écart baissier de lundi

La Banque de Russie a été contrainte le 28 février dernier de. augmenter les taux d’intérêt de 9,50 % à 20 %. de réagir d’urgence à l’impact sur l’inflation et la stabilité financière du pays des sanctions internationales imposées par l’Occident à la suite de l’invasion de l’Ukraine.

Le rouble russe part en baisse par rapport au dollar d’environ 2%. Les contrôles de capitaux ont permis au rouble russe de se redresser et ce redressement semble avoir contribué à la décision de la Banque centrale de Russie (CBR) de réduire son taux d’intérêt, selon Oanda. La reprise du rouble semble avoir donné à la banque centrale la conviction que les taux n’ont plus besoin d’être aussi élevés, déclare Craig Erlam, analyste chez Oanda, dans une note. « À 17 %, le taux reste extrêmement élevé, car on s’attend à un pic d’inflation et à une forte contraction de l’économie », poursuit-il. « Compte tenu de la façon dont les marchés ont réagi, la La CBR pourrait poursuivre son assouplissement dans le courant du mois.« , conclut Erlam.

Lire aussi:  Attention au support à 8 344 points sur l'Ibex 35.

Article précédentCinq actions à surveiller sur le plan technique ce vendredi
Article suivantPere Viñolas, nouveau président de la filiale française de Colonial, SFL