Accueil Business Solomon (Goldman) prévoit une « réouverture » des marchés financiers en 2023.

Solomon (Goldman) prévoit une « réouverture » des marchés financiers en 2023.

580
0

Le PDG de Goldman Sachs, David Solomona déclaré, lors d’une interview avec Jim Cramer de CNBC, qu’il s’attendait à ce que les prochains mois entraînent une augmentation de l’offre et de la demande. « réouverture » sur les marchés des capitaux..

« Au cours des prochains mois, nous assisterons à une certaine réouverture des marchés des capitaux. quand les gens s’habitueront à cet ajustement de l’évaluation.« , a-t-il déclaré.

Le PDG de la banque a également défini le moment actuel que traversent les investisseurs comme étant celui de « rétablissement des attentes en matière de valorisation« .

2022 n’est pas une année facile pour les économies mondiales et les institutions souffrent d’un environnement macroéconomique difficile, ce qui les a amenées à le marché des offres publiques s’est effondré pendant la période actuelle..

Lire aussi:  Le Credit Suisse sort les ciseaux et réduit la valorisation de Netflix de 100 dollars

En fait, le Les sociétés cotées aux États-Unis ont levé au cours du premier semestre 2022, 4,8 milliards d’USD.un chiffre bien inférieur à celui de 155 milliards de dollars en 2021, lorsqu’ils étaient favorisés par un scénario de taux d’intérêt bas.

La pandémie de Covid et le Guerre ukrainienne ont entraîné des niveaux élevés d’inflation, incitant les banques mondiales à resserrer leur politique monétaire dans leur lutte contre les prix élevés. Tout cela a poussé les investisseurs à se détourner des paris risqués et à forte croissance pour dans des actions défensives qui offrent une plus grande sécurité..

Lire aussi:  Tubos Reunidos réduit ses pertes en 2021 de 34% à 64,7 millions d'euros

Ces vents contraires sont toujours en place, mais Solomon pense que le marché s’adapte à la nouvelle réalité. qu’elle a dû affronter.

« Il y a toujours un arriéré d’entreprises qui ont besoin d’entrer en bourse.« . « Nous sommes aux trois quarts de la période où l’environnement des marchés de capitaux est plus difficile. Je vous dirais que En trois, quatre, cinq, six trimestres, vous obtenez ce réajustement.« , a conclu le PDG de Goldman Sachs.

Article précédentScope : le risque d’exposition à l’immobilier est « supportable » pour les banques espagnoles
Article suivantSOFTSWISS apporte la chaleur au SiGMA Europe