Accueil Finance Le fonds souverain d’Arabie saoudite porte sa participation dans Nintendo à 6...

Le fonds souverain d’Arabie saoudite porte sa participation dans Nintendo à 6 %.

450
0

Le site Fonds d’investissement public (PIF) de Arabie Saoudite ha a augmenté sa part en développeur de jeux vidéo japonais Nintendo jusqu’à 6,07%comme le rapporte Reuters. Ainsi, le pays du Moyen-Orient reste l’un des principaux actionnaires de l’entreprise japonaise.

En mai dernier, le FIP a fait surface une participation de 5,01 % dans le créateur de « Mario » et « The Legend of Zelda ».le faire l’un des cinq principaux actionnaires de la société. À l’époque, le fonds saoudien avait déclaré que cet achat d’actions était effectué à des fins d’investissement, à l’instar d’acquisitions similaires dans d’autres entreprises du secteur des jeux vidéo. En outre, Nintendo a déclaré qu’elle avait appris cet investissement par la presse. et ont souligné qu’ils ne faisaient pas de commentaires sur les actionnaires individuels de la société.

En 2022, l’Arabie Saoudite a révélé des participations de plus de 5% dans deux sociétés de jeux vidéo. comme Capcomdéveloppeur des franchises « Street Fighter », « Resident Evil » ou « Monster Hunter », ou éditeur sud-coréen de jeux en ligne. Nexon. Elle a également annoncé en avril qu’elle avait acquis 96% du développeur japonais SNKet ainsi obtenir des franchises telles que « Fatal Fury », « Metal Slug » ou « King of Fighters ».

Lire aussi:  Le Parlement européen vote "non" à l'interdiction de l'extraction de bitcoins et stimule les crypto-monnaies.

Le développeur japonais Koei Tecmodéveloppeur des séries « Dynasty Warriors » et « Nioh », est également détenu par le FIP. Il convient de rappeler qu’en 2020, l’Arabie saoudite a acquis des actions d’une valeur de plus de 3 milliards de dollars US dans des sociétés de l’Union européenne. Activision Blizzard, Electronic Arts o Take-Twodéveloppeurs de certaines des franchises les plus importantes du secteur, comme « Call of Duty », « FIFA » ou « GTA ».

De même, en septembre dernier L’Arabie saoudite a annoncé qu’elle investirait 37,8 milliards de dollars dans l’industrie des jeux vidéo.dont un achat d’un « éditeur de premier plan » pour plus de 13 milliards de dollars. pour en faire un « allié stratégique ». Ces investissements seront réalisés par l’intermédiaire de SSavvy Games Group, un groupe d’investissement détenu par PIF.

Lire aussi:  Le pétrole chute alors que les craintes de récession augmentent et que la Chine est au centre des préoccupations

« L’Arabie saoudite a intensifié ses efforts pour construire sa propre industrie du contenu, et cette série d’investissements dans des sociétés de jeux japonaises est probablement une façon d’apprendre du Japon », a déclaré en mai dernier Hideki Yasuda, analyste chez Toyo Securities.

Le FIP est contrôlé par le prince héritier d’Arabie saoudite Mohammed bin Salman, qui a été accusé par différentes organisations d’avoir ordonné le meurtre du journaliste Jamal Khashoggi au consulat saoudien d’Istanbul en octobre 2018. En octobre 2021, un consortium dirigé par PIF a acquis le club de première division anglaise Newcastle United pour 300 millions de livres sterling.

Article précédentLe prêteur de crypto-monnaies Nexo fait l’objet d’une enquête pour blanchiment d’argent en Bulgarie.
Article suivantSignal d’optimisme du côté technique du S&P 500