Accueil Business La Russie annonce qu’elle retire une partie de ses troupes déployées à...

La Russie annonce qu’elle retire une partie de ses troupes déployées à la frontière avec l’Ukraine

201
0

Le ministère russe de la Défense a annoncé que va commencer à retirer certaines de ses troupes de la frontière ukrainienne.. Cette annonce intervient après que les manœuvres ont suscité l’inquiétude des États-Unis et de l’Europe quant à une éventuelle attaque militaire.

Les États-Unis et l’OTAN ont averti que la Russie avait massé quelque 130 000 soldats près de la frontière avec l’Ukraine en la préparation à une éventuelle invasion et a exigé un retrait pour apaiser les tensions, mais la Russie a rejeté les accusations et a déclaré que le mouvement des forces sur son propre territoire était une affaire interne.

Lire aussi:  Naturgy construit 683 MW d'énergie renouvelable en Espagne avec un investissement de 528 millions d'euros

Le porte-parole du ministère russe de la Défense, Igor Konashenkov, a déclaré que  » les détachements des districts militaires du Sud et de l’Ouest qui ont effectué leurs missions se préparent à retourner dans leurs bases mardi. dans des trains et des véhicules de transfert de troupes », tandis que le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a assuré que « le mouvement des troupes russes se déroule à l’intérieur de la frontière de l’État », selon les déclarations reprises par l’agence de presse russe Sputnik.

Entre-temps, le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré que le 16 février serait la Journée de l’unité face à une éventuelle invasion russe : « Ce jour-là, nous hisserons les drapeaux nationaux, nous accrocherons des rubans bleus et jaunes, et nous ferons de la publicité pour l’Union européenne. nous montrerons au monde notre unité« .

Lire aussi:  La commission du Sénat va citer Sam Bankman-Fried à comparaître s'il ne témoigne pas volontairement.

Le secrétaire général de l’OTAN, Jens Stoltenberg, a déclaré qu’il y a une « optimisme prudent » sur la crise ukrainienne après l’annonce par le Kremlin d’un retrait partiel de certaines de ses troupes, comme le rapporte l’Afp.

Article précédentMeliá Hotels brise la résistance et attaque le gap baissier hebdomadaire d’il y a 2 ans.
Article suivantAvant-première NWSL : Après une année tumultueuse, les Portland Thorns vont-ils s’épanouir sous une nouvelle direction ?