Accueil Finance Hong Kong chute après une journée de gains en Asie

Hong Kong chute après une journée de gains en Asie

153
0

Les actions de Hong Kong ont brièvement chuté de plus d’un pour cent, tandis que. Les marchés de l’Asie-Pacifique ont évolué à la hausse jeudi.. Ces mesures ont été prises alors que Singapour a resserré sa politique monétaire et que l’Australie a annoncé une baisse de son taux de chômage.

Le site Les marchés de la Chine continentale ont évolué de façon mitigée.. Le composant Shenzhen a inversé les pertes précédentes et a augmenté de 0,75 % à 12 602,78 points, tandis que le composite de Shanghai a légèrement baissé à 3 281,74 points.

Sur En Corée du Sud, le Kospi a perdu 0,27% à 2 322,32.et le Kosdaq a augmenté de 0,38 %.

Lire aussi:  Bankinter réduit son conseil sur Ryanair en raison de l'impact de la grève et de la guerre

Aux Philippines, l’indice composite PSE a baissé de 0,12 % à 6 248,13 points et le peso était à 56,1 contre le dollar. La banque centrale du pays a relevé ses taux d’intérêt de 75 points de base dans une décision surprise visant à lutter contre l’inflation.

L’indice MSCI le plus large des actions de la région Asie-Pacifique hors Japon a baissé de 0,11 %.

Les actions ont augmenté dans le reste de l’Asie. Le Nikkei 225 de Le Japon a réduit ses pertes et a augmenté de 0,62%. pour clôturer à 26 643,39, tandis que l’indice Topix a augmenté de 0,23% à 1 893,13.

Lire aussi:  Des gains solides à Wall Street, le S&P 500 rebondissant sur un support.

Le site L’indice australien S&P/ASX 200 a augmenté de 0,44%.à 6 650,6 points.

L’Australie a créé 88 400 emplois en juin, selon les données officielles, soit beaucoup plus que les 30 000 attendus par les analystes interrogés par Reuters.

Le taux de chômage du pays s’est établi à 3,5 %, ce qui est inférieur aux prévisions de 3,8 % et constitue le taux le plus bas en 48 ans, selon l’agence Reuters.

Article précédentL’enquête sur les casinos du Queensland débutera le 23 août.
Article suivantRichard Hogg : les opérateurs au Japon sont « satisfaits du statu quo ».