Accueil Business Citi relève CaixaBank à « acheter » et fixe son objectif de cours à...

Citi relève CaixaBank à « acheter » et fixe son objectif de cours à 3,60 euros.

102
0

Les analystes de Citigroup ont relevé leur recommandation sur La CaixaBank va « acheter et ont fixé leur prix cible à 3,60 euros par actionselon le dernier rapport de la banque sur la banque espagnole.

Ses analystes s’attendent à ce que le groupe affiche une amélioration de sa rentabilité dans un scénario de hausse des taux d’intérêt, réduction des coûts de 8 % cette année en raison des synergies résultant de la fusion, de la augmentation du rendement des capitaux propresqui se situera entre 8% et 10%, et la Approche des critères ESG (environnement, social et gouvernance).

En outre, ils prévoient que le Amélioration de la rentabilité des investissements (RoTE) à 10 % d’ici 2025. et notent que « le groupe figure parmi les sociétés du Stoxx 600 présentant la plus forte corrélation avec les rendements de la dette ».

Ce mardi, CaixaBank a également reçu la reconnaissance de JP Morgan, car ses analystes estiment qu’il s’agit d’une banque de une capitalisation plus importante que celle de Sabadellavec « une franchise de meilleure qualité » que Sabadell et « une position de capital solide ». Malgré cela, ils maintiennent leur note « neutre » sur la banque car ils considèrent que les attentes du consensus sont « trop optimistes ».

Lire aussi:  Clôture négative pour l'Ibex 35 à l'issue d'une semaine marquée par des chocs politiques

Ainsi, ils précisent que leurs prévisions sont, en moyenne, 10% en dessous des estimations estimations consensuelles du revenu net pour 2022-2023. En outre, la valorisation actuelle de CaixaBank les invite à maintenir cette position. Ils ont fixé leur prix cible à 3,10 euros.

D’un autre côté, Barclays a réitéré son conseil à « surpoids Santander et a augmenté son prix cible de 4,30 € à 4,50 €.

« Nous pensons que la décote par rapport aux pairs européens devrait se réduire à mesure que la banque continue d’améliorer son capital et sa rentabilité » Ces experts argumentent après le rapport sur les bénéfices du quatrième trimestre 2021.

Lire aussi:  L'Ukraine ferme l'un des deux points d'entrée du gaz russe en Europe

Dans ce cadre, l’entité a déclaré un bénéfice attribuable de 1,5 million d’euros. 8 124 millions d’euros pour l’ensemble de l’année, contre une perte de 8 771 millions en 2020. En excluant la charge nette de 530 millions d’euros pour les coûts de restructuration. réalisé au premier trimestre 2021, le bénéfice ordinaire de 2021 s’élève à 8 654 M€, en hausse de 78 % par rapport à l’année précédente.

Le site résultat ordinaire avant impôts a marqué son le plus élevé de tous les temps, à 15,26 milliards d’euros.. Les impôts sur les bénéfices se sont élevés à 5 076 millions d’euros, en hausse de 51 %, ce qui se traduit par un taux d’imposition effectif de 33 %.

Article précédentInditex franchit des supports clés et sa structure de prix s’affaiblit clairement
Article suivantLa bourse de Telefónica s’envole au milieu des rumeurs de fusion entre MásMóvil et Orange