Accueil Finance Bankinter fait passer Telefónica à la catégorie « acheter » et relève son objectif...

Bankinter fait passer Telefónica à la catégorie « acheter » et relève son objectif de prix à 5,30 euros.

21
0

Les analystes de Bankinter ont relevé leur recommandation sur Telefónica à acheter » ou « conserver ». et ont augmenté leur objectif de prix à 5,30 euros par action de ce qui précède 4,50 euros par titre.

Après le présentation des résultats Bankinter souligne que « .Les attentes sont dépassées et le groupe maintient ses prévisions pour l’année.« Le chiffre d’affaires et l’OIBDA du groupe ont augmenté pour le quatrième trimestre consécutif.

« L’Espagne reste le marché le plus soumis à la pression concurrentiellequi se traduit par une baisse de l’OIBDA, mais qui est compensée par une plus grande vigueur sur les autres marchés clés du groupe », indiquent ses experts.

Lire aussi:  La lutte Macron-Le Pen se joue aussi à la bourse : voici comment une victoire de l'un des deux camps affectera l'autre.

Selon leur évaluation, « L’amélioration de l’efficacité opérationnelle a compensé la pression inflationniste sur les coûts.« et « l’appréciation du real brésilien (+17,2% au cours du trimestre) a contribué à une croissance des revenus déclarés de +18,1% au Brésil ».

« Du point de vue du marché », ajoutent-ils, « l’environnement actuel est un peu plus favorable pour le secteur.La possibilité de consolidation et de modération de la concurrence (partage des actifs de Oi entre les 3 opérateurs restants au Brésil et fusions possibles en Italie, en Espagne et au Royaume-Uni) augmente.

« D’autre part, concluent-ils, « le marché est plus favorable aux entreprises ayant des multiples modérés et des rendements de dividendes élevés (6,3%, plus une réduction attendue des actions en circulation de 2,41% du capital) ».

Lire aussi:  Analyse technique : BBVA, Sabadell, Cellnex, Iberdrola, HelloFresh, palladium, bitcoin...

Article précédentLes marchés asiatiques rebondissent de 2% en moyenne pour clôturer une semaine mouvementée sur les marchés
Article suivantFitch : l’embargo proposé par l’UE sur le pétrole brut russe maintiendrait son prix élevé