Accueil Finance Les marchés asiatiques rebondissent de 2% en moyenne pour clôturer une semaine...

Les marchés asiatiques rebondissent de 2% en moyenne pour clôturer une semaine mouvementée sur les marchés

18
0

Les actions de la région Asie-Pacifique ont terminé la journée de vendredi en hausse, dans une semaine où les marchés ont connu des hauts et des bas, les investisseurs évaluant l’inflation et les perspectives économiques mondiales.

Le site Le Nikkei japonais a clôturé en hausse de 2,64%.à 26 427,65 et l’indice Topix a augmenté de 1,91% à 1 864,20. En outre, la baisse des rendements du Trésor au cours de la nuit a permis aux  » parties de la croissance les parties affaiblies du marché à se rétablir grâce à un rallye de couverture à court terme.« , déclare Stephen Innes, associé directeur de SPI Asset Management. Les gains ont été généralisés, avec une hausse de 15% pour Sysmex, de 12% pour SoftBank Group et de 8,5% pour Olympus. Tokyo Electron a gagné 5,5 % après que son bénéfice net du quatrième trimestre a dépassé l’estimation consensuelle des analystes. La paire USD/JPY était à 128,65, contre 129,62 à la clôture de jeudi à Tokyo. Le rendement des obligations d’État japonaises à 10 ans est en baisse d’un demi-point de base à 0,240 %.

Lire aussi:  L'Ibex 35 et l'Europe sont soutenus : les banques se réjouissent d'une éventuelle hausse des taux de la BCE.

À Hong Kong, l’indice Hang Seng a augmenté de 2,33 %.. Les actions de la Chine continentale ont clôturé en hausse, le Shanghai Composite ayant augmenté de 0,96 % à 3 084,28, tandis que le Shenzhen Component a gagné 0,585 % à 11 159,79.

Le Kospi de Corée du Sud a progressé de 2,12 % sur la journée, à 2 604,24, tandis que le S&P/ASX 200 d’Australie a gagné 1,93 %, à 7 075,10.

L’indice MSCI le plus large des actions de la région Asie-Pacifique hors Japon a augmenté de 1,73 %.

Les inquiétudes concernant l’inflation et les perspectives économiques ont pesé sur l’humeur des investisseurs mondiaux ces derniers jours, les actifs plus risqués tels que les valeurs technologiques et les cryptocurrences ayant pris un coup.

Lire aussi:  Le changement de cap de la BCE pourrait profiter à l'euro, aux banques et aux actions européennes.

Article précédentAudax a réduit son bénéfice net de 37% au premier trimestre, à 943 000 euros.
Article suivantBankinter fait passer Telefónica à la catégorie « acheter » et relève son objectif de prix à 5,30 euros.