Accueil Jeux Trannel de Kindred continue à  » accepter passivement  » les clients norvégiens.

Trannel de Kindred continue à  » accepter passivement  » les clients norvégiens.

561
0

Kindred a déclaré qu’elle acceptera « passivement » les clients norvégiens et a souligné l' »amende coercitive » imposée par la Commission européenne. Autorité norvégienne des jeux de hasard ne peut être appliquée en dehors de la Norvège.

Placé sur Kindred en février de cette année, Lottstift a prévenu Kindred’s Trannel International qu’elle sera sanctionnée d’une amende de 1,2 million de couronnes norvégiennes (120 000 euros) par jour si elle ne cesse pas immédiatement ses activités sans licence.

Depuis lors, le groupe international de jeux d’argent, fondé en Suède mais dont le siège est à Malte, maintiendra sa contestation de l’amende devant le tribunal, ajoutant qu’il continuera également à « accepter passivement » des clients norvégiens.

Une déclaration de Kindred indique que : « Trannel n’est pas du tout d’accord avec l’évaluation de la NGA, car il est tout à fait légal pour les résidents norvégiens d’accéder et d’utiliser des services de jeux d’argent internationaux, qui sont autorisés dans l’espace UE/EEE et proposés dans un environnement sûr et sécurisé, Kindred continuera à accepter passivement les clients résidant en Norvège.

Lire aussi:  BF Games étend sa présence en Europe avec l'extension de Fortuna

« La NGA n’a pas de juridiction sur Trannel, car la société est domiciliée à Malte et a reçu une licence en bonne et due forme de la part de la Commission européenne. Maltese Gaming Authority. Par conséquent, Kindred est convaincu que l’amende coercitive ne peut pas être appliquée par la NGA en dehors de la Norvège. « 

Au moment de l’imposition desdites amendes, la NGA a estimé que Trannel générait 437 millions de NOK (43 millions d’euros) à partir d’opérations sans licence en Norvège.

Toutefois, en réponse à ces allégations, Kindred a souligné que Trannel a mis en œuvre une « série de changements » dans la gestion de ses opérations afin de préciser qu’il ne cible pas les clients norvégiens.

Lire aussi:  Les données d'Entain révèlent une augmentation considérable de la popularité des paris sur la Formule 1, alors que le sport prend son envol.

En réponse, Kindred déclare que Trannel a mis en œuvre une série de changements dans ses opérations afin de clarifier qu’elle ne cible pas les clients norvégiens.

Il s’agit notamment de changer la langue de ses sites et de ses campagnes de marketing du norvégien à l’anglais, de retirer les drapeaux nationaux des sites et des chaînes et de changer la marque de l’opérateur Storspiller pour un nom non norvégien.

De plus, l’entreprise a également souligné qu’elle a cessé toute activité de publicité et de marketing en langue norvégienne et qu’elle ne fournit plus de services à la clientèle en langue norvégienne.

Cependant, la NGA continue d’affirmer que la filiale de Kindred cible les consommateurs du pays sans licence et maintient ses amendes – Kindred a fait valoir que Trannel étant une entreprise basée à Malte, la NGA n’est pas compétente à son égard.

Article précédent60% des personnes intéressées par l’achat d’un nouveau bâtiment ont fini par s’en défaire.
Article suivantOneXPlayer prépare le mélange ultime entre Switch et Steam Deck