Accueil Business S&P estime que les lourdes pertes du Credit Suisse sont « conformes aux...

S&P estime que les lourdes pertes du Credit Suisse sont « conformes aux attentes ».

462
0

S&P Global Ratings a déclaré jeudi que, bien que Credit Suisse a enregistré un grande perte en 2022ces résultats sont conformes aux attentes« . Ils considèrent également que le mesures prises par la direction au cours des derniers mois ont permis à la banque « de maintenir un capital, un financement et des liquidités solides ».atténuer les risques inhérents à la mise en œuvre de la nouvelle stratégie du groupe ».

Le Credit Suisse a présenté un perte de 1,39 milliard de francs suisses. au quatrième trimestre de 2022 (1 411 millions d’euros), ce qui porte sa perte annuelle à 7 293 millions de francs suisses (7 392 millions d’euros).

Au niveau du groupe, à la fin de l’année 2022, les actifs sous gestion ont été réduits de 20 %.. « Environ la moitié de cette baisse est due à des sorties nettes d’actifs, et le reste à d’autres facteurs, tels que les effets du marché et des taux de change », explique l’agence de notation.

Lire aussi:  Ayco annonce une procédure d'insolvabilité et la CNMV suspend sa cotation en bourse

En janvier, le groupe a fait état d’un afflux de dépôts dans le secteur de la gestion de patrimoine et dans la région Asie-Pacifique, ainsi que de nouveaux actifs nets dans la région Asie-Pacifique et dans la banque suisse. « De notre point de vue, cela indique que Les actions de la direction réduisent l’incertitude du marché, ce qui est essentiel pour le redressement final de l’entreprise.. Si le ratio de couverture des liquidités s’est amélioré au cours des derniers mois de 2022, il est resté à 144 %, soit un niveau nettement inférieur à celui d’avant le quatrième trimestre, ce qui souligne l’importance pour la direction de prendre des mesures pour réduire les risques. nouvelle action décisive« , ont-ils évalué.

A l’horizon 2023S&P s’attend à ce que le Credit Suisse pour enregistrer une perte d’environ 1,5 milliard de francs suisses.reflétant la baisse du produit de la réduction des actifs, l’augmentation des coûts de financement pour les émissions à venir de 17 milliards de francs et les coûts de restructuration de 1,6 milliard de francs.

Lire aussi:  Tubos Reunidos et deux autres actions qui ont réussi à franchir la résistance jeudi.

Dans le même temps, ils attendent de la banque qu’elle de revenir à la génération d’actifs nets et renforcer et stabiliser davantage ses paramètres de financement et de liquidité. Néanmoins, ils ont souligné qu’ils voient « des risques supplémentaires pour nos projections de revenus et de coût du risque. en raison de l’évolution défavorable de l’économie mondiale. Des risques latents subsistent également dans le cadre de litiges et d’enquêtes réglementaires. Cela peut remettre en question nos prévisions selon lesquelles le groupe retrouvera une rentabilité marginale d’ici à 2024, alors qu’il n’en est rien. reste à la traîne par rapport à ses homologues mondiaux.« , ont-ils conclu.

Article précédentAnalyse technique : IAG, BBVA, Sabadell, Acciona, Telefónica, Ercros, Dow Jones, …
Article suivantTether surprend avec des résultats trimestriels de 400 millions de dollars