Accueil Jeux Pas de limites de pertes obligatoires pour les joueurs en ligne aux...

Pas de limites de pertes obligatoires pour les joueurs en ligne aux Pays-Bas

644
0

Franc Weerwind, ministre néerlandais de la protection juridique, également responsable de la législation sur les jeux d’argent, a été interrogé par les députés sur l’introduction éventuelle de limites de pertes obligatoires pour les joueurs.

L’approche pragmatique de Weerwind

Les réponses de Weerwind, qui ont écarté les restrictions obligatoires sur les pertes, ont montré que le ministre a une approche équilibrée et pragmatique de la réglementation des jeux d’argent. Les députés Michael van Nispen et Mirjam Bikker ont posé des questions sur l’introduction de limites de pertes, mais le ministre a estimé que de telles restrictions ne feraient que pousser les joueurs à parier sur des plates-formes à fournisseurs multiples, voire à se tourner vers le marché illégal. Il a également déclaré qu’il pensait que les règles actuelles, selon lesquelles les joueurs fixent leurs propres limites de jeu, étaient la meilleure option pour le moment. Weerwind a souligné :

« Lors de la rédaction de la loi, il a été décidé de laisser les joueurs fixer leurs propres limites. Ce choix s’appuie sur les expériences de prise en charge des addictions et sur différentes études qui montrent que la possibilité pour les joueurs de faire des choix éclairés sur leur comportement de jeu est une méthode de prévention efficace. Je souhaite donc m’en tenir à ce principe d’autolimitation.« 

Ministre néerlandais de la protection juridique Franc Weerwind

Les questions des députés concernant les limites de pertes ont été provoquées par une suggestion du président de l’autorité néerlandaise de régulation des jeux, Kansspelautoriteit (KSA), René Jansen, selon laquelle de telles restrictions sont sur le point d’être introduites.

Lire aussi:  LE GROUPE BETVICTOR ANNONCE UN PARTENARIAT DE MARQUE AVEC TALKSPORT

Weerwind étudie différentes options

Le ministre néerlandais tente de trouver un juste équilibre entre des mesures qui ne sont pas trop sévères mais qui le sont suffisamment pour garantir un marché du jeu sûr et durable aux Pays-Bas. M. Weerwind n’a pas rejeté complètement les restrictions sur les pertes, mais a déclaré qu’il souhaitait mener des recherches sur les possibilités techniques d’introduire des limites de pertes sur l’ensemble du marché. Si cela est possible, une enquête sur cette opportunité doit être faite en termes de réglementation sur la vie privée.

D’autres questions des députés ont porté sur les contrôles de la publicité dans le secteur. L’utilisation de modèles dans les publicités pour les jeux d’argent a été interdite le 30 juin. Les députés attendent maintenant de nouvelles règles qui interdiront les publicités non ciblées pour les jeux de hasard à haut risque. Cependant, Weerwind a souligné que la publicité pour les jeux d’argent est importante car elle aide les joueurs à distinguer les fournisseurs de jeux légaux des fournisseurs illégaux. Le ministre a également nié qu’il y aura une limite au nombre de licences accordées aux fournisseurs de jeux en ligne.

Lire aussi:  Yolo Investments dépose des millions d'euros sur BETEGY

Les paris sportifs et les jeux de casino en ligne ont récemment été rendus légaux aux Pays-Bas, la réglementation sur les jeux d’argent entrant en vigueur le 1er avril 2021, et le lancement officiel du marché ayant lieu le 1er octobre 2021.

Article précédentWarren Buffett arrive aux Baléares : sa société immobilière de luxe acquiert Nova Mallorca
Article suivantADP ne publiera son rapport sur l’emploi américain qu’après l’été.