Accueil Business Les travailleurs indépendants, les grands oubliés de la Renta : dans quelles...

Les travailleurs indépendants, les grands oubliés de la Renta : dans quelles régions autonomes est-il plus rentable d’être indépendant ?

688
0

Les montants des déductions dont bénéficient les indépendants varient d’une région à l’autre. de 300 euros à 1 000 euros selon le territoire.. Bien que de nombreux indépendants aient l’impression d’être les oubliés au moment de remplir leur déclaration d’impôts, le sort de chacun dépend de la Communauté autonome.

« Le indépendant ont été confrontés à des années très difficiles au cours desquelles la pandémie de Covid-19 les a durement touchés. C’est pourquoi toutes les déductions ou aides sont les bienvenues, car elles sont souvent les oubliées lorsqu’il s’agit de déductions La déclaration des contribuables n’est pas seulement une déduction fiscale, c’est aussi une déduction fiscale pour les gouvernements régionaux », déclare Álvaro Falcones, cofondateur de la plateforme TaxDown.

En outre, au cours des derniers mois, les travailleurs indépendants ont vu comment ils ont vu comment ils ont été émergés nouvelles propositions de réforme fiscale par le ministère de l’inclusion et de la sécurité sociale. Parmi elles, une modification des quotas d’indépendants, qui ne bénéficie pas actuellement du soutien de la plupart des partenaires sociaux.

Dans le Campagne sur l’impôt sur le revenu Renta 2021qui débute le 6 avril, certains travailleurs indépendants auront accès à des déductions régionales, généralement inconnues de la plupart d’entre eux, car elles n’apparaissent généralement pas par défaut dans le projet de déclaration d’impôt sur le revenu, mais ils pourront profiter de ces déductions. Agence fiscale. Et seules cinq communautés autonomes disposent de déductions pour les travailleurs indépendants dans le cadre de cette campagne : Madrid, Asturies, Cantabrie, Valence et les îles Canaries.

Lire aussi:  Le marché boursier d'Apple plonge en raison des retards de livraison prévus pour l'iPhone 14

La Communauté de Madrid offre un montant total de 1 000 euros aux contribuables qui s’inscrivent pour la première fois comme indépendants et qui sont moins de 35 ans. Les Asturies offrent également une déduction pouvant aller jusqu’à 1 000 euros aux travailleurs indépendants, bien qu’ils doivent dans ce cas remplir une condition supplémentaire, à savoir s’établir dans des zones rurales menacées de dépeuplement et maintenir cette situation pendant au moins un an. L’objectif de cette déduction, à l’instar des déductions similaires pour les travailleurs salariés, est de repeupler ce que l’on appelle « l’Espagne vide » grâce à des incitations fiscales visant à relever le défi démographique et à attirer de nouveaux citadins dans les villages.

La Cantabrie offre une déduction de 500 euros au maximum pour les frais engagés pour le transfert de la résidence habituelle dans une zone de la communauté menacée de dépeuplement pour des raisons professionnelles. Dans ce cas, tant les travailleurs indépendants que les salariés peuvent bénéficier de cette déduction, ce qui profite aux deux groupes. Toutefois, contrairement à ce qui se passe dans les Asturies, pour avoir accès à cette déduction, le contribuable doit rester dans cette nouvelle résidence pendant l’année où le déménagement a lieu et les trois années suivantes. En outre, ses revenus ne doivent pas dépasser 22 946 euros. dans le cas d’une déclaration de revenus individuelle ou 31 485 euros dans le cas d’une imposition conjointe, ce qui rend très difficile l’accès à cette déduction.

Lire aussi:  Les prix des loyers atteignent des sommets dans 13 régions en 2022

Dans le cas de la Communauté de Valence, la déduction pour les travailleurs indépendants est de 418 euros pour chaque enfant âgé de plus de trois ans et de moins de cinq ans. se concentre exclusivement sur les mères qui travaillentqu’ils soient indépendants ou salariés. Comme dans le cas de la Cantabrie, des conditions de revenus sont incluses qui ne dépassent pas 25 000 euros dans les déclarations individuelles ou 40 000 euros dans les déclarations conjointes. Dans ce cas, la déduction s’appliquera à toute mère qui travaille et qui remplit ces conditions, quel que soit son lieu de résidence habituel, qu’il s’agisse d’une ville ou d’un village de la Communauté de Valence.

Enfin, les îles Canaries sont la dernière des régions à offrir une sorte d’allocation aux indépendants. Dans ce cas, une déduction allant jusqu’à 300 euros pour le déménagement de la résidence habituelle du contribuable. vers une autre île de l’archipelsoit pour travailler en tant que salarié, soit pour travailler en tant qu’indépendant. Comme dans le cas de la Cantabrie, le contribuable doit rester sur l’île de destination pendant l’année où le transfert a lieu et les trois années suivantes. Et en aucun cas, le contribuable ne doit rester plus que un revenu supérieur à 39 000 euros en imposition individuelle ou 52 000 euros en imposition commune.

Article précédentClassement de la Serie A : La Juventus enfin dans le trio de tête, l’Inter Milan perd la main dans la course au scudetto au profit de l’AC Milan.
Article suivantJesse apporte la folie de Marsch en Premier League : Leeds comble un déficit de deux buts et remporte une victoire vitale sur les Wolves.