Accueil Jeux Les machines à sous de Victoria ont vu les joueurs dépenser 66...

Les machines à sous de Victoria ont vu les joueurs dépenser 66 milliards de dollars en 30 ans

661
0

L’Alliance for Gambling Reform de l’Etat australien de Victoria, une campagne collaborative visant à réduire les méfaits du jeu dans le pays, a calculé que les joueurs avaient perdu 66 milliards de dollars au cours des 30 dernières années. L’organisation a utilisé des données recueillies auprès du Victorian Gambling and Casino Control et a constaté que les Australiens se classent actuellement au premier rang pour ce qui est des pertes moyennes liées au jeu, soit environ 1000 $ par adulte et par an.

Le sentiment du public commence à se retourner contre les jeux d’argent

Contrairement au reste du monde, les machines à sous en Australie ne restent pas confinées aux casinos. Environ 80 % des machines à sous du pays se trouvent dans des clubs et des pubs. Ces restrictions laxistes ont conduit à leur propagation rapide, et l’Australie accueille aujourd’hui 18% des machines à poker du monde.

Heureusement, le soutien du public pour les machines diminue progressivement. Les principaux clubs sportifs australiens ont commencé à vendre leurs salles de jeu. De même, la Returned and Services League of Australia (RSL), une organisation de soutien aux personnes ayant servi ou servant dans les forces de défense australiennes, prend lentement ses distances par rapport aux machines à sous. Selon Lucas Moon, ancien président de la RSL de Hawthorn, les machines à sous n’apportent aucun avantage financier et ne font que nuire.

Le RSL est un organisme de bienfaisance … mais il offre un produit qui, nous le savons tous, nuit aux individus.

Lucas Moon, ancien président de la RSL de Hawthorn.

Lucas Moon a déclaré que l’organisation avait oublié sa mission principale, à savoir protéger les vétérans. Il a partagé ses observations sur le fait que les machines à sous détournaient les jeunes vétérans de l’aide qu’ils pouvaient obtenir, tandis que beaucoup développaient des dépendances et dépensaient toutes leurs indemnités au jeu.

Lire aussi:  Le directeur d'un hôpital de Singapour condamné pour une fraude liée à la dépendance aux jeux d'argent

Comment perdre un million de dollars aux machines à sous ?

Ian Correia, 56 ans, est un cas d’école pour les problèmes de jeu en Australie. Au cours de ses 25 années de dépendance, l’homme estime avoir dépensé au moins 1 million de dollars sur les machines de poker de l’État de Victoria. Il a perdu son mariage, ruiné sa relation avec ses enfants, et a même tenté de se suicider.

J’ai abandonné l’accès à mes enfants au profit du jeu.

Ian Correia

À un moment donné, Correia s’est rendu compte qu’il vivait dans sa voiture et dépensait 90 % de son salaire en machines à sous. Sa fille aînée refusant de communiquer avec lui, il est rapidement pris de crises de panique et envisage le suicide. À trois reprises, il a même tenté de le faire.

Lire aussi:  BETER Live va toucher de nouveaux publics avec SOFTSWISS

Heureusement, l’histoire de Correia se termine bien. Il a réussi à surmonter sa dépendance, à sauver la relation avec ses enfants, et offre maintenant son soutien à d’autres victimes de la dépendance au jeu.

Les réformes doivent surmonter la puissante pression des lobbies

Selon l’Alliance for Gambling Reform, les cas comme celui de Correia sont devenus monnaie courante. Des personnes honnêtes et respectueuses des lois se retrouvent en prison ou se suicident à cause de la nature prédatrice des machines à sous. L’Alliance demande une limite de mise maximale de 1 $ et l’interdiction des sites offrant un accès 24 heures sur 24.

Malgré tous les efforts de l’Alliance, l’introduction d’une réglementation plus stricte à Victoria se heurterait à une forte opposition. L’État a gagné 1,6 milliard de dollars grâce aux taxes sur les jeux d’argent en 2021, et les politiciens font face à une importante pression de lobbying. L’Australian Hotels Association, un fervent partisan des pubs et des machines à sous, a fait un don de 761 000 $ pendant les élections de 2019.

Article précédentLa Nouvelle-Galles du Sud lutte contre le blanchiment d’argent avec ses premières machines de poker sans argent liquide
Article suivantProjet : Deja vu, un jeu de rôle et d’aventure arrive sur iOS