Accueil Business Les cinq nouvelles les plus importantes de la journée pour les investisseurs...

Les cinq nouvelles les plus importantes de la journée pour les investisseurs espagnols

580
0

Voici les cinq nouvelles les plus importantes sur les marchés ce mercredi 30 novembre.

Trois thèmes qui vont dominer 2023, « une autre année médiocre pour l’économie mondiale ». Les experts continuent de publier leurs perspectives pour l’année à venir. La semaine dernière, nous vous avons donné un résumé de ce que nous considérons comme les points clés des prévisions déjà présentées par la Deutsche Bank, Barclays et le Crédit Suisse, entre autres. Le premier semestre sera moins bon sur le plan économique et boursier, avec une reprise tiède à partir du second semestre ; récessions légères dans le monde entier ; l’inflation reste l’un des principaux problèmes ? Ce sont là quelques-uns des points centraux de 2023, sur lesquels Oxford Economics semble s’accorder dans une large mesure.

L’inflation dans la zone euro atteindra-t-elle 15 % ? « Probablement pas, mais il y a des risques à la hausse ». L’inflation est de nouveau d’actualité. Après le sommet historique de 10,7% atteint en octobre, les prix pourraient continuer à augmenter dans la zone euro. C’est l’avis des experts de Nomura, qui soulignent que l’IPC pourrait rebondir à 11 % dans le reste de l’année, avant que ne commence la baisse progressive prévue pour 2023. L’inflation va-t-elle se poursuivre et atteindre 15 % à l’approche de l’hiver ? Probablement pas », déclare la banque japonaise, même si elle reconnaît que « les risques à court terme semblent être orientés à la hausse ».

Lire aussi:  Faits saillants à la clôture du marché nord-américain

Le FMI met en garde la Chine : il pourrait revoir à la baisse son estimation du PIB en raison des manifestations. La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, a lancé un avertissement à la Chine : l’organisme pourrait revoir à la baisse ses projections pour l’économie du géant asiatique, suite à l’explosion des manifestations dans le pays contre les politiques strictes de Pékin pour contenir le Covid.

DWS : « L’époque où l’on achetait des actions de croissance à n’importe quel prix est révolue ». « L’époque où l’on achetait des actions de croissance à n’importe quel prix est révolue, pour l’instant. » Marcus Poppe, gestionnaire d’actions mondiales de la société allemande DWS, l’a affirmé catégoriquement.

Lire aussi:  Attaque imminente de l'Ibex sur le niveau de résistance de 8 235

Aedas Homes gagne 215 millions et se rapproche de la livraison de 2 600 logements. Aedas Homes a clôturé le premier semestre de son exercice 2022-23 (avril à septembre 2022) avec un chiffre d’affaires de 215 millions d’euros (contre 236 millions sur la même période il y a un an) et une marge brute de 28,1% (contre 30,6%), dans la fourchette haute des estimations, a indiqué mercredi la société.

Article précédentL’UKGC pénalise Aspire Global à hauteur de 237 600 £ pour des manquements en matière de lutte contre le blanchiment d’argent.
Article suivantAinsworth Game Tech va recommencer à verser des dividendes aux actionnaires