Accueil Jeux Le New Jersey dépose une requête pour empêcher l’annulation de l’allégement fiscal...

Le New Jersey dépose une requête pour empêcher l’annulation de l’allégement fiscal pour les casinos

579
0

Le procureur général du New Jersey a déposé une requête pour que la décision d’annuler les allégements fiscaux accordés à l’industrie des casinos à Atlantic City soit mise en attente. La décision a été prise par le juge Michael Blee suite à un procès intenté par l’organisation à but non lucratif Liberty and Prosperity 1776.

L’audience sur la demande de suspension est prévue pour le 7 octobre.

La presse d’Atlantic City rapporte que le procureur général de l’État du New Jersey, Matt Platkin, a demandé une suspension de la décision prise par le juge Michael Blee, le 29 août, d’annuler un important allégement fiscal pour les casinos d’Atlantic City.

Une audience a été prévue pour le 7 octobre, lorsque les arguments oraux pour et contre la demande de suspension seront présentés devant le juge Blee.

Selon la motion de Platkin, il y aura une perturbation majeure de la situation financière de l’État et d’Atlantic City dans son ensemble si la décision n’est pas mise en attente jusqu’à ce que l’État puisse faire appel.

Lire aussi:  Les chiffres sur les opérateurs illégaux montrent que l'AGA est prête pour le long terme.

En tant que représentant de l’État, M. Platkin a également fait valoir que la stabilisation de l’industrie des casinos à Atlantic City, obtenue grâce aux allégements fiscaux introduits, sera compromise. Il a également souligné que l’amendement relatif aux allégements fiscaux sert un objectif public et, par conséquent, n’est pas en violation de la Constitution de l’État.

Dans sa réponse à la motion, le président de Liberty and Prosperity, Seth Grossman, a souligné que l’État n’a présenté aucune donnée financière prouvant que les allègements fiscaux accordés à l’industrie des casinos ont un impact positif sur la situation économique d’Atlantic City.

Grossman a également ajouté qu’aucune donnée n’a été présentée montrant que l’industrie des casinos a plus souffert de la pandémie que les autres industries d’Atlantic City et du New Jersey.

M. Grossman a également souligné la stipulation du document fondateur de l’État qui interdit à l’État d’imposer des taxes différentes sur différents types de biens immobiliers, situés dans la même zone d’autorité.

L’amendement PILOT introduit en 2021

L’amendement du système PILOT de taxation des biens immobiliers a été introduit en 2021 et signé par le gouverneur Phil Murphy lors d’une procédure législative relativement rapide.

Lire aussi:  CDI cite une opportunité privilégiée alors que l'achat du Chasers Poker Room se termine

Auparavant, le programme PILOT signifiait que tous les casinos d’Atlantic City devaient verser un certain pourcentage de leurs bénéfices globaux pour l’exercice précédent au lieu de payer la taxe foncière.

Toutefois, à la suite de plaintes du secteur selon lesquelles les casinos sont en difficulté en raison de la pandémie, l’amendement a été adopté par le gouverneur Murphy. Il excluait de l’équation les revenus des jeux d’argent en ligne, introduisant pratiquement un avantage fiscal majeur pour les casinos. En conséquence, 55 millions de dollars de moins sont entrés dans les caisses de l’État.

L’ONG Liberty and Prosperity 1776 a rapidement réagi à cet allégement fiscal injustifié et a intenté un procès pour tenter de renverser l’amendement. Le juge Michael Blee qui a entendu l’affaire a rendu une décision en faveur de l’ONG le 29 août de cette année.

Article précédentKalamba Games nomme Elliot Scales au poste de responsable du développement commercial.
Article suivantBetsoft Gaming pénètre le marché roumain avec un accord avec 888