Accueil Jeux Le COO de Quickspin est promu au poste de direction après le...

Le COO de Quickspin est promu au poste de direction après le départ du cofondateur Lindberg.

612
0

Le développeur suédois de machines à sous vidéo innovantes Quickspin a nommé son actuel directeur des opérations, Panagiotis Chryssovitsanos, au poste de directeur général. Chryssovitsanos prendra ainsi la place de l’ancien PDG et co-fondateur de la société, Daniel Lindberg. Ce dernier a décidé de quitter le studio de jeux après l’avoir fondé il y a plus de dix ans.

Panagiotis Chryssovitsanos est un vétéran de Quickspin

Panagiotis Chryssovitsanos est un vétéran de Quickspin, puisqu’il l’a rejoint il y a près de dix ans, en 2013, en tant que directeur de la technologie. Il a conservé ce poste jusqu’à ce que sa promotion au poste de directeur de l’exploitation intervienne en 2019. Il se décrit comme « une personne qui s’épanouit dans un environnement entrepreneurial » où il peut utiliser toutes les facettes de sa personnalité et de son savoir-faire « pour faire la différence ». Dans son profil LinkedIn, Chryssovitsanos parle également des opportunités qu’il a eues de travailler avec des « personnes formidables » à plusieurs postes de direction dans des « entreprises ambitieuses et des secteurs passionnants » au cours de sa longue carrière. Au cours des deux dernières décennies, il s’est occupé de tous les aspects du développement et de la gestion d’une entreprise, tout en accumulant des connaissances dans une riche pléthore de domaines, dont la formulation et l’exécution de stratégies, la gestion du personnel, la réglementation du travail et des affaires, la négociation de contrats, le développement du leadership, etc.

Lire aussi:  QTech, Grey Eagle et Rush Street Gaming : en mouvement

En tant que directeur technique de Quickspin, Chryssovitsanos était chargé de promouvoir la croissance de l’entreprise en constituant une « équipe de production solide » et en mettant en place des stratégies. En tant que directeur de l’exploitation, il a élargi son rôle précédent et a pris en charge le studio de jeu de Quickspin, le département de la plateforme, le bureau de gestion des projets, les opérations et les équipes informatiques et de conformité.

Chryssovitsanos a également travaillé chez Avalanche Studios en tant que directeur de studio et de département et producteur technique. Avant cela, il a été développeur chef de projet pour Rock Solid Studios et a travaillé comme développeur de jeux pour Paradox Entertainment.

Lindberg quitte Quickspin après 11 ans de travail

Lindberg était le PDG de Quickspin depuis qu’il a fondé la société avec Joachim Timmermans et Mats Westerlund en 2011. Il a décrit cette expérience comme une expérience dont il est « incroyablement fier », mentionnant également les progrès réalisés par le studio de jeux et les choses que l’équipe a accomplies au fil des ans. Il a exprimé sa fierté quant au prestige de l’entreprise tout en décrivant la décision de passer à « Jotis » (surnom de Chryssovitsanos) comme une « progression naturelle ». Lindberg a également souligné qu’il voulait d’abord s’assurer que toutes les « pièces fondamentales pour le succès futur » seraient bien en place avant de quitter la société.

Lire aussi:  OnAir ajoute le Lotus Speed Baccarat à son offre en direct.

Chryssovitsanos a évoqué les nombreuses « opportunités qui s’offrent à lui » et a indiqué qu’il allait « travailler sans relâche » à la réalisation de la vision commune de l’entreprise, ajoutant que « le meilleur reste à venir ».

Quickspin possède actuellement des licences des principales juridictions de jeu internationales, notamment la Swedish Gambling Commission, la United Kingdom Gambling Commission et la Malta Gaming Authority, ce qui témoigne de l’engagement du fournisseur à offrir des expériences de jeu équitables et sécurisées.

Article précédentLe dollar est en train de balayer le yen et la livre (ainsi que l’euro) : « À ces niveaux, il n’a pas d’amis ».
Article suivantLe projet de Legends Resort & Casino se poursuit malgré l’opposition