Accueil Jeux Un juge du New Jersey rejette l’allégement fiscal accordé aux casinos d’Atlantic...

Un juge du New Jersey rejette l’allégement fiscal accordé aux casinos d’Atlantic City

621
0

Le 29 août, la division juridique de la Cour supérieure du comté d’Atlantic du New Jersey a déclaré que l’allégement fiscal relatif à l’impôt foncier pour les casinos d’Atlantic City est contraire à la constitution de l’État.

Les casinos d’Atlantic City ont bénéficié d’un allègement fiscal de 55 millions de dollars grâce à l’amendement PILOT.

ProPublica rapporte que le juge Michael Blee a doublé les allégements fiscaux accordés aux casinos d’Atlantic City, qui se chiffrent en millions de dollars.

Selon la décision du juge Blee, l’amendement à la loi du New Jersey, qui a été adopté à la hâte par le gouverneur Phil Murphy en 2021, viole la constitution du New Jersey.

La loi présentée par le gouverneur Murphy a apporté un changement au système d’imposition des PILOT. Depuis 2016, les casinos d’Atlantic City sont obligés de payer un pourcentage de leurs recettes totales provenant des activités de jeu de l’exercice précédent à la place de la taxe foncière.

Cependant, en 2021, lorsque l’amendement relatif à l’allégement fiscal a été adopté, l’industrie du jeu se plaignait des difficultés qu’elle rencontrait en raison de la pandémie de COVID-19. Elle dressait un tableau très effrayant menaçant la fermeture de quatre des neuf casinos de l’État. Avec l’adoption de l’amendement à la nouvelle loi, l’industrie des casinos a finalement réussi à exclure les revenus des activités de jeux en ligne du calcul de la contribution PILOT.

Lire aussi:  7777 gaming s'installe avec Sesame en Bulgarie

En conséquence, l’impôt foncier annuel payé par les casinos d’Atlantic City a été réduit de 55 millions de dollars, ce qui signifie que les écoles et les communautés d’Atlantic City ont été privées de cette somme.

L’ONG Liberté et Prospérité 1776 a mené une guerre contre l’amendement

Les casinos d’Atlantic City ne pouvaient pas s’en tirer aussi facilement avec cet allégement fiscal. Une ONG conservatrice du nom de Liberty and Prosperity 1776 a intenté un procès contre l’amendement au motif qu’il est contraire à la constitution de l’État, qui interdit l’introduction de taxes préférentielles. Le juge Blee a bien sûr pris une décision en faveur de l’ONG en rejetant l’allégement fiscal.

Selon la décision du tribunal, l’amendement de la loi a été fait en faveur des casinos de l’État et non pas « dans un but public » comme l’a déclaré le gouverneur Murphy au nom de l’industrie des casinos. Par conséquent, l’allégement fiscal introduit est en violation du document fondateur du New Jersey, qui interdit expressément tout traitement préférentiel en matière de paiement des impôts.

Lire aussi:  La solution de mentorat de Neccton renforce la position de leader du marché en Allemagne

Les affirmations de l’industrie « en difficulté » des casinos d’Atlantic City ne semblent pas correspondre aux chiffres présentés dans ses résultats financiers annuels. En 2021, les recettes brutes d’exploitation affichées par les casinos d’Atlantic City se sont élevées à 767 millions de dollars. Les résultats de cette année ne semblent pas être pires. Les recettes nettes du deuxième trimestre de 2022, qui proviennent des activités de jeu, s’élèvent à 828,8 millions de dollars, ce qui signifie qu’elles ont augmenté de 14,1 % par rapport à la même période de l’année précédente. Les résultats pour les six premiers mois de 2022 sont assez similaires avec des recettes nettes de 1,5 milliard de dollars, ce qui marque une hausse de 19,9 % par rapport à l’année précédente.

Article précédentELYSIUM impressionne en rejoignant le programme Powered By Relax
Article suivantLegends Bay est le premier nouveau casino du nord du Nevada depuis plus de 20 ans.