Accueil Sports Le Charlotte FC renvoie l’entraîneur Miguel Angel Ramírez après 14 matches de...

Le Charlotte FC renvoie l’entraîneur Miguel Angel Ramírez après 14 matches de sa saison inaugurale

96
0

L’un des points forts de la saison inaugurale du Charlotte FC en Major League de football est le style insufflé par son entraîneur Miguel Ángel Ramírez. Du moins, c’était le cas. Avant que Ramirez ait pu gérer son 15e match, l’équipe l’a licencié mardi. C’est une décision curieuse, car Charlotte avait plutôt bien commencé sa vie en MLS, même après que Ramírez ait exprimé son mécontentement à l’égard de l’effectif constitué pendant l’été.

Karol Swiderski a eu des problèmes de visa, la première tentative de recrutement de Kamil Jozwiak a été retardée en raison de sa blessure, et la tentative de recrutement de Darwin Machis de Granada a échoué. C’était frustrant, mais Ramírez n’a pas laissé cela l’empêcher de construire une unité capable d’enchaîner des séquences de 10 passes ou plus que l’on voit rarement en MLS avec régularité. Le fait de jouer depuis l’arrière a parfois nui à l’équipe, comme lors d’une défaite 2-0 contre le Philadelphia Union au début du mois d’avril, mais la plupart du temps, c’était une force qui a permis à l’équipe de n’être qu’à deux points d’une place en playoffs. Au moment du licenciement de Ramírez, Charlotte comptait 18 points avec un bilan de 5-1-8.

Pour une équipe dont on s’attendait à ce qu’elle soit proche de la fin de la Conférence Est lors de sa saison inaugurale, son succès est dû à un bon coaching et aux bonnes performances de Ben Bender et Kristijan Kahlina. Dans le communiqué de Charlotte sur le licenciement, une citation est ressortie en particulier.

Lire aussi:  Liverpool se qualifie pour les quarts de finale de la Ligue des champions plus facilement que ne le suggère le score final

« Nous apprécions les contributions de Miguel et de son équipe à notre club et nous leur souhaitons bonne chance pour la suite de leur carrière « , a déclaré Zoran Krneta, directeur sportif du Charlotte FC. « Nous sommes ravis de cette opportunité pour Christian. C’est un entraîneur très expérimenté qui a eu un impact considérable sur notre équipe cette saison. »

Krneta a reconnu ce que Ramírez a fait de bien à la tête de l’équipe, mais on a l’impression d’une situation où cela va plus loin que l’entraîneur principal. Pour approfondir la question, nous devons rappeler que Charlotte a perdu des membres clés de son personnel de direction récemment. Son directeur technique Marc Nicholls est parti pour le Columbus Crew en janvier. Le président du club, Nick Kelly, a également quitté son poste pour devenir le PDG de Tepper Sports.

Vous voulez encore plus de reportages sur le football mondial ? Écoutez ci-dessous et suivez ¡Qué Golazo ! A Daily CBS Soccer Podcast où nous vous emmenons au-delà du terrain et autour du globe pour des commentaires, des avant-premières, des récapitulations et bien plus encore.

Pour un club qui vient de rejoindre la ligue et qui perd toutes les personnes responsables de la création de sa vision avant le milieu de sa saison inaugurale, il est difficile pour le personnel d’encadrement d’avoir son mot à dire sur les transferts. C’est probablement un élément qui a causé de la frustration, comme cela a déjà été le cas avec Ramírez dans le passé. Néanmoins, laisser partir un bon entraîneur est un luxe qu’un club d’expansion n’a pas, car il peut être difficile de rebondir après un échec lors de la première saison.

Lire aussi:  Classement de la Serie A : La Juventus de retour dans la course au scudetto mais pas encore dans notre top 3

Beaucoup de choses se passaient bien sur le terrain et maintenant, en transition, Charlotte devra s’assurer que tout cela ne soit pas perdu. L’entraîneur adjoint Christian Lattanzio assurera l’intérim jusqu’à la fin de la saison et il pourrait conserver une partie de leur style de jeu, mais une grande partie du personnel de l’équipe première est partie. L’entraîneur adjoint Mikel Antía, le préparateur physique Cristobal Fuentes Nieto et l’analyste vidéo de la première équipe Luis Piedrahita ont tous quitté le club.

Le soutien des supporters et certains joueurs sont là pour réussir à Charlotte mais le front office devra s’assurer qu’ils ne se mettent pas en travers du chemin. Au moins, ils ne joueront pas de nouveau match avant le 11 juin, mais comme il s’agira d’un match contre les Red Bulls de New York, ce sera un véritable test.

Article précédentLe géant suédois des jeux vidéo rachète les fabricants de Tomb Raider et Avengers.
Article suivantRévision : Le successeur de Wii Sports manque de panache