Accueil Finance L’Angola annonce qu’il quittera l’OPEP en raison d’un désaccord sur les quotas...

L’Angola annonce qu’il quittera l’OPEP en raison d’un désaccord sur les quotas de pétrole

73
0

L’Angola a annoncé que quittera l’Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP). en raison d’un désaccord sur les quotas de production de pétrole, selon les médias locaux.

« Jusqu’à présent, nous n’avons pas eu d’influence sur les quotas, mais nous n’avons pas eu d’influence sur les quotas. Si nous restions dans l’OPEP, nous en subirions les conséquences. de la décision de respecter les quotas de production » et l’Angola serait « contraint de réduire sa production », a déclaré le ministre angolais des ressources naturelles, du pétrole et du gaz, Diamantino Azevedo, lors de la réunion ordinaire du Conseil des ministres.

Lire aussi:  Le FMI lance un avertissement : "Le commerce mondial a besoin de plus de diversité, pas de moins".

Il a assuré que la décision n’avait pas été prise à la légère : « Le moment est venu ». « Nous ne voulons pas être dans les organisations pour entrer en sourdine et sortir en silencemais d’être actif et d’apporter des contributions ».

Notre rôle dans l’organisation n’a pas été jugé pertinent », « en tant que pays, lorsque nous participons, c’est pour apporter notre contribution, en espérant des résultats conformes à nos intérêts », « lorsque ce n’est pas le cas, nous devenons superflus et nous ne sommes pas en mesure d’apporter notre contribution », « nous ne sommes pas en mesure d’apporter notre contribution ». cela n’a plus de sens de rester dans l’organisation ».« , a-t-il ajouté.

Lire aussi:  Le bitcoin laisse entendre que "la nuit la plus sombre de l'hiver des cryptomonnaies est terminée".

Il y a quelques semaines, l’Angola a rejeté le quota d’extraction de pétrole qui lui avait été attribué (1,11 million de barils par jour à partir de janvier 2024) et a manifesté son intention de ne pas le respecter.

La sortie de l’Angola, qui reste membre de l’organisation pendant 16 ansréduira le nombre de membres de l’OPEP à 12 nations.

Article précédentL’Ibex 35 consolide ses 10 100 points après les mauvaises données du PIB américain
Article suivantLa Danske Bank s’attend à une « position plus stricte de l’UE » en 2024 après le pacte fiscal