Accueil Santé & Bien-être Intersyndical sera en grève les 24 et 25 janvier

Intersyndical sera en grève les 24 et 25 janvier

563
0

L’intersyndicale a appelé à un grève des travailleurs de la santé les 24 et 25 janvier, mobilisation qui chevauchera pendant une journée la grève appelée par Metges de Catalunya (MC) pour les 25 et 26. du même mois.

Intersyndical est un syndicat minoritaire au sein du secteur de la santé en Catalogne et parmi ses membres se distinguent surtout les éléments suivants infirmières y les infirmières auxiliaires.

En tout cas, ce nouvel appel pour les 24 et 25 janvier ajoute davantage de conflits du travail au calendrier des mobilisations des travailleurs de la santé au cours du premier mois de l’année, déjà marqué par la grève des 25 et 26 janvier promue par le syndicat majoritaire des médecins, Metges de Catalunya.

Lire aussi:  La Catalogne augmente les transplantations d'organes de 27 % et bat tous ses records

Coïncidant avec les 25 et 26 janvier, la Mesa Sindical de Sanitat de Catalunya, composée de syndicats minoritaires, a également appelé à la grève. CATAC-CTS-IAC, CGT Alt Camp i Conca de Barberà, SAE, FTC-IAC, USOC, FAPIC, Coordinadora Obrera Sindical (COS) et Infermeres de Catalunya.

Lors d’une conférence de presse, le coordinateur de Intersindical Sanitat, Néstor Sastre, a justifié la nouvelle mobilisation de ce lundi car, si la Generalitat n’apporte pas d’améliorations,  » le système de santé va exploser à court terme et il va en souffrir « . la société dans son ensemble », a-t-il prévenu.

Lire aussi:  L'Espagne ne progresse pas sur le droit à l'oubli pour les patients ayant survécu à un cancer

Le syndicaliste a expliqué qu’ils ont convoqué cette grève légèrement décalée dans le calendrier par rapport à celle de Metges de Catalunya afin de donner visibilité à d’autres groupes du secteur de la santé autres que les médecins.

Parmi les demandes de l’Intersyndical, on peut citer les suivantes. plus de personnel, égalisation des dépenses par habitant avec celles des autres pays européens, récupération du pouvoir d’achat des travailleurs avant les réductions, promouvoir la retraite volontaire et incitative à 60 ans, reconnaître la catégorie A1 pour les infirmières (comme c’est déjà le cas pour les médecins) et une journée de travail de 35 heures.

Article précédentSpinomenal obtient un nouveau succès avec l’approbation de la Grèce
Article suivantLight & Wonder apporte une solution de fidélisation à Twenty-Nine Palms