Accueil Business Delta perd 940 millions d’euros jusqu’en mars, mais prévoit de renouer avec...

Delta perd 940 millions d’euros jusqu’en mars, mais prévoit de renouer avec les bénéfices ce trimestre.

617
0

Delta a annoncé mercredi une Une perte nette de 940 millions de dollars pour les trois premiers mois de l’année. et les revenus de 9,35 milliards de dollarsLe chiffre d’affaires de la société s’est élevé à 8,92 milliards de dollars, ce qui est supérieur au chiffre d’affaires de 8,92 milliards de dollars attendu par les analystes. Les revenus ont diminué de 11 % par rapport à 2019, alors qu’au premier trimestre de l’année précédant la pandémie, le bénéfice net était de 730 millions de dollars.

La perte d’exploitation ajustée pour le trimestre s’est élevée à 793 millions de dollars et la perte ajustée par action à 1,23 dollar sur un bénéfice d’exploitation ajusté de 8,2 milliards de dollars.

Lire aussi:  Sareb nomme Leopoldo Puig comme nouveau PDG de l'entité

Les actions de Delta ont grimpé de 5 % à Wall Street après que la compagnie aérienne ait avancé que… prévoit de renouer avec les bénéfices ce trimestre grâce à une augmentation des réservations – et des tarifs – qui contribue à compenser la hausse des coûts du carburant.

« Avec la demande qui rebondit fortement alors qu’Omicron s’estompe, nous avons renoué avec la rentabilité au mois de mars.produisant une solide marge d’exploitation ajustée de près de 10 %. Alors que la préférence pour notre marque et la demande augmentent, nous réussissons à nous remettre de la hausse des prix du carburant, ce qui renforce nos perspectives pour l’année. une marge d’exploitation ajustée de 12 à 14 % et un solide flux de trésorerie disponible au cours du trimestre de juin.« , a déclaré Ed Bastian, président-directeur général de Delta.

Lire aussi:  Renta 4 donne un coup de pouce à IAG avant ses résultats : "L'amélioration est consolidée".

La compagnie aérienne a déclaré que d’autres domaines de son activité se sont également améliorés. Elle a généré 1,2 milliard de dollars grâce à son partenariat avec la carte de crédit American Express, soit une hausse de 25 % par rapport au même trimestre en 2019, tandis que les dépenses ont augmenté de 35 % par rapport à il y a trois ans. Au premier trimestre, les recettes de sa raffinerie ont atteint 1,2 milliard de dollars, contre 48 millions de dollars il y a trois ans.

A la fin du trimestre qui s’est terminé en mars, la société avait. 12,8 milliards de dollars de liquidités.

Article précédentLe FMI appelle à une plus grande régulation des fintechs en raison des risques plus élevés
Article suivantYellen sur les relations entre la Chine et la Russie : « J’espère que cela aidera à mettre fin à la guerre ».