Accueil Sports Classement des joueurs de Liverpool contre le Real Madrid : Courtois, Carvajal...

Classement des joueurs de Liverpool contre le Real Madrid : Courtois, Carvajal et Vinicius Jr. brillent dans la victoire en Ligue des champions

319
0
untitled-design-2022-05-28t172720-148.jpg
Getty Images

Le Real Madrid a, une fois de plus, remporté la Ligue des champions de l’UEFA, en battant Liverpool 1-0 samedi en finale. Les Reds ont dominé le match pendant de longues périodes et ont tiré 24-4 sur le Real, mais Thibaut Courtois a été absolument exceptionnel dans les buts pour mener les Blancos à la victoire. Vinicius Jr. a été le seul buteur de la soirée et le Real a montré une fois de plus pourquoi il est le plus grand club du monde.

Mais comment chaque joueur s’est-il comporté lors de cette rencontre ? Voici nos notes pour le match pour chaque titulaire, remplaçant et manager.

Toutes les notes sont sur 10, et plus le chiffre est élevé, mieux c’est. Un zéro serait un carton rouge de première minute. Un 10 serait comme un tour du chapeau dominant.

Notes de Liverpool

Par Chuck Booth

(GK) Alisson

90

Il n’a eu à faire face qu’à deux tirs cadrés de toute la soirée, en sauvant un et en laissant l’autre entrer dans le but du Real Madrid. Alisson n’aurait pas pu faire grand-chose, mais il a aussi été sauvé lorsque Benzema a été jugé hors-jeu, ce qui a empêché un but en première mi-temps, sinon la défaite aurait pu être de 2-0.

6

(DEF) Trent Alexander-Arnold

90

Alexander-Arnold n’a fait qu’une seule erreur, s’endormir sur l’ouverture du score du Real Madrid mais il n’en fallait pas plus pour perdre le match. Une journée difficile alors qu’Alexander-Arnold a été excellent en attaque et a tenu Vini Jr en échec pendant la majeure partie de la journée.

5

(DEF) Virgil van Dijk

90

Une journée calme de la part du leader de Liverpool. Il n’a pas gagné de tacle et n’a effectué qu’un seul dégagement, mais sa présence s’est fait sentir car il a été relégué au second plan par Konaté, le défenseur le plus agressif.

6

(DEF) Ibrahima Konate

90

A fait un excellent travail en aidant la défense d’Alexander-Arnold en gagnant deux tacles. Konate a eu une journée inhabituellement mauvaise dans les airs, perdant ses trois têtes, mais il a été assez fort dans l’ensemble.

7

(DEF) Andrew Robertson

90

Comme le reste de la défense de Liverpool, Robertson n’a été hors de position qu’une seule fois, mais cela a suffi pour mener à la défaite. Il s’est créé trois occasions, ce qui est le deuxième meilleur résultat de l’équipe.

7

(MID) Fabinho

90

Il a semblé un peu plus lent que d’habitude pour son retour de blessure mais il a été assez bon pour garder la possession du ballon. Il s’est même avancé et a pris quelques tirs, mais comme toujours, ce sont les interceptions de Fabinho qui ont fait la différence dans la transition vers l’attaque.

7

(MID) Thiago

77

Un doute avant le match, Thiago a réalisé une excellente journée en glissant sur le terrain et en interceptant quatre fois le ballon pour retourner le terrain. Toujours aussi précis dans ses passes, Thiago en a fait assez pour gagner.

7

(MID) Jordan Henderson

77

Henderson a également joué un rôle important en apportant une aide à la défense d’Alexander-Arnold. Il a fait un bon travail en gardant les choses simples mais n’a rien fait de spectaculaire.

6

(FWD) Luis Diaz

65

Une rare journée anonyme pour Diaz, qui n’a pas réussi à faire bouger les choses dans la surface. Il s’est retiré prématurément lors d’un match à oublier.

5

(FWD) Mohamed Salah

90

Parfois, on lève les mains. Salah a tiré neuf fois, dont six fois au but, pour un pourcentage de réussite de 0,97. Seule une performance inspirée de Courtois l’a empêché d’atteindre le but.

8

(FWD) Sadio Mane

90

Dans ce qui pourrait être son dernier match sous le maillot de Liverpool, Mane a eu de bonnes occasions mais n’a pas trouvé le fond des filets ou assisté à un but. Avec quatre occasions créées et un tir cadré, comme Salah, il a fait ce qu’il pouvait.

7

Naby Keita

Thiago, ’77

A bien tenu le milieu de terrain, mais on ne lui a pas demandé grand-chose.

6

Diogo Jota

Diaz, ’65

A apporté plus au jeu que Diaz, mais n’a pas pu avoir autant de liberté dans la surface avec la défense du Real Madrid qui s’est effondrée sur lui.

6

Roberto Firmino

Henderson, ’77

A fait monter le rythme à son entrée en jeu en se créant deux occasions et en tirant un coup.

6

Jurgen Klopp

3

Le plan de Klopp a été excellent puisque son équipe s’est créé la part du lion des occasions. 24 tirs et neuf cadrés pour un ratio de 2,14, mais une défaite en raison de la forme ininterrompue de Courtois. Klopp n’aurait pas pu faire mieux, mais parfois le pire arrive.

8

Classement du Real Madrid

Par Roger Gonzalez

(GK) Thibaut Courtois

90

Une performance proche de la perfection, que l’on ne peut que qualifier de légendaire. Il a arrêté les neuf tirs au but auxquels il a été confronté, dont deux à bout portant. Son arrêt tardif sur Salah au poteau droit était quelque chose d’exceptionnel.

9.5

(DEF) Dani Carvajal

90

Un peu hésitant au début, mais il s’est amélioré. Liverpool savait qu’il fallait exploiter le flanc droit de Madrid, mais il s’est bien défendu. Il s’est fait tordre par Luis Diaz à plusieurs reprises mais ne l’a jamais laissé passer clairement. En début de seconde période, il a réalisé un arrêt de tête plongeant sur le Colombien.

8.5

(DEF) Eder Militao

90

Avec un record d’équipe de quatre dégagements, il a gagné tous ses duels et a été une menace absolue. Il a bien fait d’être un peu physique et de donner le ton, et il a été capable de se rapprocher rapidement de Mane.

9

(DEF) David Alaba

90

Pas aussi vif que Militao, mais assez solide quand même. Il a gardé l’arrière organisé, a bien récupéré et ses passes étaient superbes.

8

(DEF) Ferland Mendy

90

Assez calme et posé de la part de l’arrière gauche. On ne lui a pas demandé grand-chose puisque le ballon est allé en grande partie vers Carvajal, mais il a rarement eu un mauvais contact ou mis un mauvais pied.

8

(MID) Casemiro

90

Pas flashy mais super efficace au milieu pendant la majeure partie du match, du moins défensivement. Sur le ballon, il aurait pu être un peu plus propre, mais il ne se plaindra pas. Il est à égalité en tête de l’équipe avec quatre plaquages réussis.

6

(MID) Luka Modric

89

Il n’a pas créé une seule occasion, mais peu de joueurs de l’équipe l’ont fait. Il a été assez vif sur le ballon quand il le fallait, mais n’a jamais été vraiment actif en attaque.

6

(MID) Toni Kroos

90

Presque parfait dans ses passes, bien que, comme d’habitude, elles aient été carrées et rarement dangereuses. Mais il a achevé son objectif d’être le facilitateur, de changer de terrain et de jouer un ballon intelligent et sûr.

7

(FWD) Federico Valverde

85

L’Uruguayen a fait preuve d’un dynamisme caractéristique et a fait toute la différence avec sa passe décisive pour Vinicius Jr. Il s’agissait peut-être d’un tir, bien qu’il prétende probablement qu’il s’agissait d’une passe, mais son club et ses fans s’en moquent.

7.5

(FWD) Vinicius Jr.

89

⚽ 59′ Un tir, un but. C’est tout ce dont il avait besoin sur ce but, avec sa vitesse qui fait la différence au second poteau. Une légende du club maintenant pour ce but, le ciel est la limite à l’avenir.

8

(FWD) Karim Benzema

90

Il s’est créé deux occasions mais n’a jamais pu tirer (puisque son but en première mi-temps a été refusé). Il ne s’en souciera pas. Il a fait presque tout ce qu’il fallait pour amener son équipe à cette place, il sera donc heureux que d’autres se distinguent ici.

7

Eduardo Camavinga

Valverde (85′)

Un caméo rapide où il a réussi à tirer mais pas grand-chose d’autre.

6

Dani Ceballos

Modric (89′)

Il a eu une belle occasion de marquer ou de faire une passe décisive sur un contre, mais n’a pas pu la concrétiser.

5

Rodrygo

Vinicius Jr. (89′)

Un remplaçant tardif qui n’a même pas touché le ballon.

N/A

Carlo Ancelotti

3

Que dire de plus sur ce type ? Un nouveau sacre en Ligue des champions, son quatrième au total et son deuxième avec les Blancos. Il a toujours été calme, il n’a rien forcé et il a cru en l’équipe qui cherchait à s’asseoir et à partir en contre. Et ça a marché… une fois de plus.

9

Lire aussi:  Austin FC vs Houston Dynamo : pronostic, cote, ligne : Les meilleurs experts en football révèlent leurs choix pour la MLS 2022 du 12 juillet.
Article précédentIPC européen et emploi américain, les principales publications de la semaine prochaine
Article suivantHuddersfield vs. Nottingham Forest : pronostics, cotes : L’expert révèle ses choix et ses meilleurs paris pour le championnat EFL 2022.