Accueil Sports Classement de la Serie A : L’AC Milan mène le championnat, mais...

Classement de la Serie A : L’AC Milan mène le championnat, mais l’Inter Milan conserve sa première place

74
0

L’AC Milan reprend la première place du classement de Serie A après le match nul de l’Inter Milan au Stadio Maradona contre Naples samedi dernier. La lutte entre la Juventus et l’Atalanta pour la dernière place en Ligue des champions est toujours d’actualité. La Lazio et l’AS Rome sont encore trop irrégulières pour se battre pour la quatrième place, tandis que la Fiorentina est de retour sur les rails avec une belle victoire à Spezia. Ailleurs, Cagliari s’avère être une équipe différente après la fenêtre de transfert de janvier, et Salernitana a décidé de licencier son manager et d’essayer quelque chose de nouveau, en espérant que cette décision les aidera à éviter la relégation. Et maintenant, les classements.

1 – Inter Milan (-)

Même si l’Inter Milan a perdu la première place du classement de Serie A cette semaine, nous le considérons toujours comme un candidat de premier plan pour remporter le titre à la fin de la saison pour deux raisons. Tout d’abord, l’équipe de Simone Inzaghi a encore un match à jouer (contre Bologne à l’extérieur), donc sur une base de points par match, elle est toujours leader du championnat. Mais surtout, l’Inter Milan a disputé de nombreux matches difficiles au cours du mois dernier, notamment le derby milanais, Naples à l’extérieur, l’Atalanta à l’extérieur et la Lazio à domicile. Pour ces raisons, les prochaines semaines devraient s’annoncer meilleures, le calendrier s’assouplissant et d’autres points seront en route si tout se passe bien.

2 – AC Milan (-)

L’AC Milan a vécu une semaine exceptionnelle, avec une victoire cruciale contre l’Inter Milan, une victoire facile en Coppa Italia contre la Lazio à domicile, et une victoire 1-0 à domicile contre la Sampdoria de l’ancien entraîneur des Rossoneri, Marco Giampaolo. Un résultat qui permet aux supporters milanais de retrouver le haut du tableau après presque trois mois. Le but de Rafael Leao a fait la différence et a été assisté par le gardien Mike Maignan, qui s’avère être l’un des meilleurs en Italie cette année, après avoir remplacé Gianluigi Donnarumma qui a quitté le club à la fin de la saison dernière. Maignan n’est devancé que par Samir Handonovic (Inter) pour ce qui est du nombre de buts encaissés, avec 1,45 but de moins que la moyenne des gardiens, compte tenu des tirs auxquels il a été confronté. Il rejoint ainsi Pepe Reina (Lazio) parmi les seuls gardiens italiens à avoir délivré des passes décisives.

3 – Naples (-)

Naples avait besoin d’un bon résultat contre l’Inter Milan pour prouver qu’il pouvait participer à la course au titre cette saison. Le match nul contre l’équipe de Simone Inzaghi (1-1) a donné quelques regrets aux supporters. Naples est toujours dans la course puisqu’il n’a que deux points de moins que l’AC Milan, mais en même temps une victoire pourrait leur donner plus d’espoirs et un coup de fouet surtout d’un point de vue psychologique en termes d’ambitions et de conscience. En même temps, ils semblent être sûrs d’obtenir une place en Ligue des champions pour la saison prochaine.

4 – Juventus (-)

Un but de Danilo en fin de match a empêché l’équipe de Massimiliano Allegri de perdre un match crucial dans la course à la Ligue des Champions contre l’Atalanta. Obtenir un point est un bon résultat du match si l’on considère que l’Atalanta a remporté la bataille xG 2.13-0.81. Néanmoins, les Bianconeri sont une équipe différente après leurs transferts de janvier, et cela a conduit à une nouvelle atmosphère, avec beaucoup plus de confiance, notamment grâce à la signature de l’attaquant serbe Dusan Vlahović. Avec une victoire à Bergame, Allegri espérait viser également à faire partie de la conversation pour la course au titre, mais cela semble peu probable en l’état actuel des choses.

Lire aussi:  Prévisions audacieuses pour l'UEFA Champions League : Sadio Mane mène Liverpool ; le Bayern survit à une mauvaise passe ; le PSG est dans l'incertitude

5 – Atalanta BC (-)

A l’image de la Juventus, l’Atalanta a encaissé un but de dernière minute contre l’équipe d’Allegri et cela laisse des regrets à l’entraîneur et aux supporters. Une victoire contre la Juventus pourrait donner à l’Atalanta un coup de pouce pour la course à la Ligue des Champions et c’était aussi un signal pour les rivaux, et c’est une pilule particulièrement amère à avaler vu la façon dont ils ont dominé le match.

6 – Lazio (-)

Contre Bologne, Maurizio Sarri a trouvé en Mattia Zaccagni le bon joueur pour faire la différence dans une équipe qui a été trop inconstante d’une semaine à l’autre. Il a marqué sur ses deux tirs et ses 0,69 buts attendus en soutien de l’attaquant vedette Ciro Immobile qui a marqué sur cinq tirs et 1,39 xG. Cependant, la question autour de cette équipe reste la suivante : peuvent-ils le faire chaque semaine ?

7 – Fiorentina (+1)

Après avoir perdu à domicile contre la Lazio, la Fiorentina de Vincenzo Italiano s’est remise sur les rails en gagnant à Spezia lundi soir. C’est un résultat important pour la Fiorentina qui affronte la vie après Vlahovic. Ce qui était encourageant n’est pas seulement le premier but de Piatek en Serie A avec la Fiorentina mais le fait qu’il ait eu cinq tirs et 1,54 xG, une performance dominante de l’attaquant.

8 – Roma (-1)

Les problèmes de la Roma restent les mêmes. José Mourinho est toujours confronté au même problème, l’inconstance. Contre Sassuolo, l’AS Roma a eu besoin d’un but égalisateur de Bryan Cristante dans les arrêts de jeu pour sauver un point malgré une victoire 2,58 contre 1,19. Les statistiques sont peut-être bonnes mais si les résultats ne suivent pas, il sera difficile de considérer cette année comme un succès.

9 – Hellas Verona (+1)

Une belle victoire pour l’équipe d’Igor Tudor, qui s’est imposée à domicile face à l’Udinese, ce qui en fait l’une des équipes à suivre pour les prochains mois. Leur saison surprenante a été bien méritée jusqu’à présent. Ils occupent la neuvième place du classement. Ils ont également le neuvième meilleur total de tirs au but de la ligue. Et leur total de xG contre ? Neuvième également.

10 – Torino (-1)

La fin de match décevante contre Venezia, avec le but d’Andrea Belotti refusé par la VAR, est arrivée au pire moment pour le manager Ivan Juric. Un match énorme contre la Juventus ce week-end peut les aider à changer d’humeur immédiatement.

11 – Sassuolo (+1)

Malgré le match nul contre la Roma, l’entraîneur Dionisi était déçu après le match, car les Neroverdi auraient pu prendre les trois points sans le but tardif qu’ils ont encaissé. Sassuolo flotte au milieu du tableau et c’est là qu’ils finiront à la fin de la saison.

12 – Empoli (+2)

Même si la dernière victoire d’Empoli remonte au 12 décembre contre Naples, l’équipe d’Andreazzoli s’est révélée être une équipe forte et solide au cours des dernières semaines, avec quelques nuls clés contre des rivaux directs et aussi quelques occasions manquées de marquer des points encore plus mérités (depuis le 1er janvier, ils ont le 11ème meilleur xG par match en Serie A). En même temps, ils ont définitivement besoin de victoires. Leur progression dans ce classement est due aux mauvais résultats des rivaux, comme Bologne.

Lire aussi:  Ligue des Champions : Le secret du succès de Benfica réside dans la recherche de la prochaine grande star du centre de formation des jeunes.

13 – Bologne (-2)

Bologne est mal en point après un bon début de saison et n’a pas gagné un seul match depuis le début de l’année. Pendant cette période, ils ont eu la troisième plus mauvaise défense du championnat et la cinquième plus mauvaise attaque. Sinisa Mihajlovic doit changer quelque chose au plus vite s’il veut éviter d’être limogé (et certaines rumeurs ont déjà commencé).

14 – Sampdoria (+1)

Malgré la défaite à San Siro, l’équipe de Marco Giampaolo semble complètement différente après le retour de l’ancien entraîneur de l’AC Milan, qui a donné à l’équipe un air frais et de nouvelles idées. Wladimiro Falcone, qui a pris la place d’Audero dans les buts du onze de départ de Giampaolo a réalisé un match monstre en arrêtant 14 tirs sur 15.

15 – Udinese (-2)

\Perdre 4-0 contre l’Hellas Verona est un résultat misérable, une gifle pour l’entraîneur Cioffi et l’équipe qui doit maintenant réagir dans les prochains matchs s’ils veulent éviter d’être entraînés dans la lutte pour la relégation.

16 – Cagliari (-)

Cagliari prouve de plus en plus qu’il y a eu un changement de mentalité après la pause de Noël. Depuis un mois et demi, cette équipe joue comme un club du haut du tableau. Surtout sur le plan défensif, où elle n’encaisse qu’un but par match, et 1,1 xG par match, soit respectivement les cinquième et sixième meilleures performances de Serie A. C’est une équipe qui, au vu de sa forme actuelle, mérite de rester en Serie A.

17 – Spezia (-)

La défaite contre la Fiorentina était un peu attendue, même si l’équipe de Thiago Motta a montré beaucoup d’améliorations ces dernières semaines, avec trois victoires sur leurs cinq derniers matchs. La course pour éviter la relégation sera longue, mais ils ont une chance de survivre à la saison.

18 – Venezia (+1)

Gagner contre le Torino à l’extérieur était un soulagement car Venezia n’avait plus gagné un seul match depuis le 21 novembre dernier contre Bologne. Près de trois mois plus tard, Paolo Zanetti peut maintenant espérer se remettre sur les rails, heureux d’avoir non seulement une victoire à son actif mais aussi une partie difficile du calendrier derrière lui.

19 – Gênes (-1)

Trois nuls d’affilée et toujours pas de victoire sous la houlette du nouvel entraîneur Blessin qui peine à améliorer son équipe malgré d’importants transferts en janvier. Le Genoa n’a gagné qu’un seul match dans toute la saison de Serie A, . Cagliari le 12 septembre et ce n’est évidemment pas suffisant pour faire le travail s’ils veulent survivre.

20 – Salernitana (-)

Après le match nul contre le Genoa et alors que le club est toujours en bas de tableau, le directeur sportif Walter Sabatini a décidé de licencier l’entraîneur Colantuono pour nommer l’ancien entraîneur de Crotone et du Torino, Davide Nicola, qui est considéré comme l’un des meilleurs lorsqu’il s’agit de « miracles » et d’éviter les relégations. Il est encore peu probable qu’ils y parviennent, mais il ne faut jamais dire jamais.

Article précédentM. Biden pense que Poutine envisage une attaque contre l’Ukraine « dans les prochains jours ».
Article suivantPicots de coin : Pronostics, cotes, meilleurs paris pour Manchester City-Tottenham, Fiorentina-Atalanta et plus encore.