Accueil Sports Classement de la NWSL : Alex Morgan propulse l’équipe d’expansion San Diego...

Classement de la NWSL : Alex Morgan propulse l’équipe d’expansion San Diego Wave en tête du classement

67
0
nwslprmorgan.jpg
CBS Sports/Getty Images

La National Women’s Soccer League poursuit sa route après la fin de la troisième semaine dimanche. Le San Diego Wave FC a remporté son troisième match consécutif, devenant ainsi la seule équipe à rester invaincue après trois rencontres cette saison.

Le match entre le NJ/NY Gotham FC et le North Carolina Courage a été reporté car plusieurs joueurs des deux équipes ont été exclus en raison des protocoles COVID-19. La ligue a récemment mis en place une nouvelle politique de remplacement des joueurs COVID, qui permet aux équipes de signer des joueurs en urgence, à la lumière de la situation actuelle. Cette politique sera en place pendant les 60 prochains jours et sera réévaluée par la ligue et l’association des joueurs de la NWSL à ce moment-là.

Avant que les équipes ne retournent sur le terrain, voyons où elles se situent dans le classement des puissances après la troisième semaine.

Classement de la saison régulière de la NWSL

Rang

Équipe

Modifier

Analyse

1.

San Diego Wave FC

+3

La Vague est la seule équipe à avoir démarré la saison avec trois victoires consécutives, principalement grâce à ce qui semble être une attaque prometteuse. Elle est en tête de toutes les équipes pour les occasions créées avec 34. Alex Morgan connaît un départ fulgurant et a inscrit son cinquième but de la saison lors de la troisième semaine. Elle a maintenant marqué cinq des sept buts de son équipe, dont trois ont été des penalties convertis.

2.

Portland Thorns FC

+1

Le nouvel entraîneur-chef Rihan Wilkinson met en place une défense à trois et développe une attaque équilibrée avec trois buts marqués en deux matchs par trois buteuses différentes : Sophia Smith, Christine Sinclair et Morgan Weaver. L’équipe est en tête de la ligue pour les tirs au but avec 19, et Meghan Klingenberg et Weaver sont les leaders de l’équipe pour les occasions créées avec six.

3.

Le courage de la Caroline du Nord

-2

Ils n’ont encore joué qu’un seul match grâce à la combinaison de la Challenge Cup et des protocoles COVID-19. La blessure de Kerolin, contractée en finale, s’est avérée être une simple entorse de la cheville. L’international brésilien sera absent quelques semaines mais manquera moins de matches.

4.

Washington Spirit

+2

Les jambes lourdes ont conduit à une courte défaite 1-0 contre Angel City au cours d’une partie du calendrier chargée qui ne sera pas plus facile cette semaine, avec un retournement de situation rapide mercredi sur la route contre Portland. La présence d’Andi Sullivan au milieu de terrain manque à l’équipe et si Ashley Sanchez n’est disponible que pour une mi-temps comme elle l’était contre Angel City, cela pourrait poser des problèmes au Spirit.

5.

OL Reign

+1

Le Reign est toujours à la recherche de sa première victoire en saison régulière, mais une paire de matchs nuls a permis à l’équipe de prendre la bonne direction. Les efforts du club pour construire par le biais de l’arrière Sofia Huerta ont conduit à un record de carrière de 132 touches contre Portland, et leur total de buts attendus de 4,86 est le deuxième plus élevé de la ligue.

6.

Angel City FC

+1

L’équipe de Los Angeles a beaucoup de succès malgré une production relativement faible. Leur xG par match est de 0,9 et se classe 11e sur 12 clubs, et ils sont actuellement 10e en termes de possession totale, avec une moyenne de 45 % pour ce début de saison. L’ajustement récent du club avec Tyler Lussi au poste d’arrière latéral pourrait signifier plus de joueurs offensifs sur le terrain à l’avenir.

7.

Racing Louisville FC

Louisville a réussi à égaliser contre les Houston Dash et à prendre un point à domicile grâce à l’attaquante Jessica McDonald, qui mène l’équipe avec deux buts cette saison. Le Racing devra trouver le moyen de transformer son temps de possession de balle en buts. Il est deuxième de la ligue en termes de possession totale de balle avec une moyenne de 55 %, mais il doit en faire plus.

8.

Chicago Red Stars

-3

Mallory Pugh est toujours absente en raison d’une commotion cérébrale, et sans elle, Chicago n’a pas assez d’attaque. Elles ont besoin d’options au poste d’attaquante car elles sont actuellement 10e de la ligue pour le nombre total de tirs (16) et 11e pour les tirs cadrés (6).

9.

Orlando Pride

+1

Orlando n’a pas connu la défaite lors de ses deux derniers matchs, l’équipe ayant bénéficié du retour de Sydney Leroux et d’Erin McLeod. Leroux est deuxième de l’équipe pour le nombre d’occasions créées (4), tandis que McLeod a enregistré une feuille blanche après avoir affronté 46 centres en trois matchs.

10.

Houston Dash

+1

L’équipe grimpe lentement au classement après avoir obtenu un autre résultat en semaine 3. L’équipe a eu du mal à conserver une avance tardive contre Louisville, car elle a du mal à conserver le ballon. Houston se classe dernier de la ligue en termes de possession moyenne avec 43%.

11.

Kansas City Current

+1

Après un surprenant parcours en demi-finale de Challenge Cup, ils sont à la peine. K.C. a obtenu son premier point de la saison contre Orlando, mais n’a pas été en mesure de conclure le match avec une avance de 2-1 dans les arrêts de jeu. Espérons que la recrue Elyse Bennett est de retour sur la voie de la guérison, elle a marqué un but et enregistré une aide après avoir été remplacée dans le match.

12.

NJ/NY Gotham FC

-3

Après avoir été battus 4-0 la semaine dernière à San Diego, leur match contre la Caroline du Nord a été reporté en raison des protocoles COVID-19. Ce n’est pas le bon moment pour une équipe qui cherche désespérément à renverser la situation.

Lire aussi:  Picots de coin : Meilleurs paris, cotes, pronostics de football pour Tottenham vs. West Ham, Roma vs. Lazio, et plus encore.

Article précédentRangers vs. Eintracht Francfort : pronostics, cotes : Les experts dévoilent leurs pronostics pour la finale de l’Europa League 2022 du 18 mai.
Article suivantLe Credit Suisse reste prudent sur les marchés boursiers : « Il est trop tôt pour acheter ».