Accueil Business Campagnes de formation et points de contrôle : nouvelles mesures contre la...

Campagnes de formation et points de contrôle : nouvelles mesures contre la fraude financière

464
0

Les 19 signataires de la Plan d’action contre la fraude financière se mettre d’accord sur de nouvelles mesures. Il s’agit notamment de mécanismes d’échange d’informations, de la définition et de la conception de points de contrôle de détection et de campagnes d’éducation du public.

Concrètement, parmi les décisions adoptées, on peut citer les suivantes. création de plusieurs groupes de travail pour l’étude et le développement de nouvelles mesures visant les trois objectifs suivants.

Le premier, mécanismes d’échange d’informations sur d’éventuelles fraudes financières afin d’améliorer la détection, les enquêtes et la prévention. Le second est la définition et la conception de des points de contrôle pour la détection d’activités frauduleuses. dans les processus de création, de publicité et de fonctionnement d’entités non autorisées à fournir des services d’investissement et financiers, en utilisant l’analyse et la gestion des données et des informations dont disposent les membres du PAFF.

Lire aussi:  Cie Automotive révèle contre la tendance à la baisse en 2022.

Enfin, l’élaboration et le développement d’actions et les campagnes de formation et de communication afin que les citoyens disposent des connaissances nécessaires pour éviter de tomber dans ce type de tromperie.

Les représentants des 19 entités publiques et privées qui ont signé le protocole général de collaboration du Plan d’Action contre la Fraude Financière (PAFF) ont tenu une réunion de sa Commission de Suivi au siège de l’Union Européenne. Comisión Nacional del Mercado de Valores (CNMV).. La réunion a passé en revue les principales actions menées par tous les membres depuis la signature du plan en avril dernier et a adopté de nouvelles mesures qui seront mises en œuvre immédiatement.

Lire aussi:  Le marché boursier espagnol a échangé 28,26 milliards d'euros en décembre

En outre, la CNMV a fait état des accords conclus avec certains fournisseurs de services Internet et réseaux sociaux en vue d’éliminer la publicité des entités non enregistrées et a rappelé l’avis de la Commission européenne. l’entrée en vigueur prochaine de la nouvelle loi sur le marché des valeurs mobilières. (actuellement en procédure parlementaire) qui intègre dans le système juridique l’obligation pour ces entreprises de limiter l’activité publicitaire des entités pirates ou des « chiringuitos » financiers.

De même, la CNMV a expliqué qu’elle promouvra l’amélioration des systèmes internationaux d’alertes sur les chiringuitos financiers afin de les rendre plus efficaces et homogènes.

Article précédent72 % des investisseurs institutionnels ne souhaitent pas investir dans les cryptomonnaies d’ici 2023.
Article suivantLes banques vont-elles sortir les hypothèques mixtes par la fenêtre ? Cela dépendra de la performance de l’Euribor ».