Accueil Business Abaissement de l’objectif de cours de H&M à la suite de ses...

Abaissement de l’objectif de cours de H&M à la suite de ses résultats financiers

668
0

Le marché n’a pas été très accueillant à l’égard de la résultats de H&M au premier trimestre, au cours duquel elle a réalisé un chiffre d’affaires de 1,5 milliard d’euros. un bénéfice plus faible que prévu. L’entreprise de mode suédoise a présenté ses comptes jeudi, et a terminé la séance avec une perte de près de 13%. Maintenant, après avoir digéré les chiffres, plusieurs sociétés d’analyse ont décidé de ont réduit leurs estimations du prix cible et du bénéfice par action. pour l’entreprise.

L’un d’eux a été JP Morganqui, tout en maintenant son avis ‘Neutre’, abaisse son objectif de cours sur les actions H&M de ‘Neutre’ à ‘Neutre’. 145 SEKpar rapport aux 180 précédentes. Les experts de la banque américaine ont également revu à la baisse leurs estimations de bénéfice par action : pour l’exercice en cours, de 27,2 %, à 5,33 SEK, tandis que pour le prochain exercice, ils ont réduit leurs prévisions de 19,3 %, à 7,1 SEK.

Pour sa part, Barclays a également revu à la baisse l’objectif de cours de l’entreprise de mode, de sorte qu’il considère désormais que ses actions se situent au niveau de l’euro. 175 couronnes, au lieu de 190 couronnes. La banque britannique maintient son avis de « surpondération », mais réduit également ses estimations de bénéfice par action pour cette année à 7,97 couronnes contre 8,78 couronnes, et pour l’année prochaine à 9,37 couronnes contre 10,04 couronnes.

Lire aussi:  Pression sur le dollar : l'euro/dollar atteint 1,09 pour la première fois depuis avril

Selon les experts de Barclays, avec H&M, la chose à faire est « d’investir pour l’avenir ». « Bien que nous nous attendions à ce que H&M continue à évoluer dans un environnement difficile au cours des prochains mois, nous pensons qu’une grande partie des nouvelles potentiellement négatives est déjà prise en compte dans le cours actuel de l’action », notent les analystes.

Et aussi RBC Marchés des capitaux a revu ses estimations à la baisse. Elle donne maintenant aux actions de la société suédoise un objectif de prix de 1,5 milliard d’euros. 175 couronnes, en baisse par rapport à 200 couronnes. Son avis est  » surpondéré  » et, comme les deux autres entreprises, elle réduit également ses prévisions de bénéfice par action pour cette année (7,66 couronnes contre 8,18 couronnes) et pour l’année prochaine (8,51 couronnes contre 9,54 couronnes).

Les experts de la banque d’investissement canadienne effectuent une analyse approfondie des résultats, et concluent que. « Ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort ».. « Le premier trimestre de H&M a montré des preuves que les pressions sur les coûts des intrants arrivent plus vite que prévu, avec des échanges commerciaux récents volatils et impactés par la Russie et Covid », indiquent les stratégistes de RBC. Bien que, « sur une note plus positive, Le bilan de H&M est en bonne santé et les investisseurs sont payés pour attendre l’auto-assistance et le rétablissement, avec une un rendement du dividende de 5 %.« .

Lire aussi:  Le FMI appelle les banques centrales à prendre des mesures décisives contre l'inflation

« Nous avons réduit de 12 % nos prévisions de bénéfice par action pour l’exercice 22 en raison d’un premier trimestre plus faible et une perspective plus prudente sur la marge brute », qu’ils ont réduite de 60 points de base car ils s’attendent à « un impact plus important de la pression sur les coûts des intrants et un effet de levier plus faible sur les coûts fixes pour le reste de l’année ». Ils concluent que dans leur scénario baissier, les bénéfices baisseraient encore de 20 à 25 %..

FAIBLE ACTIVITÉ COMMERCIALE ET DÉPENSES ÉLEVÉES

Enfin, les stratèges de Goldman Sachs ont analysé les résultats de H&M, et affirment qu’ils reflètent une « faible activité commerciale » et quelques « frais généraux élevés ».

« Sur la base de ces résultats, nous réduisons notre estimation du bénéfice avant impôts pour l’exercice 22/23 de 19%/16% à 14,1 milliards SEK / 16,2 milliards SEK (le bénéfice par action serait de 6,57 / 7,51 couronnes.), reflétant une croissance des ventes pour l’exercice 22/23 de 2,8 %/1,9 % (contre +4,5 %/+1 %) et un delta de marge brute de -60 points de base/stable (contre -30 points de base/+70 points de base) », notent-ils.

En outre, ils notent que « compte tenu des coûts d’investissement élevés » de H&M, « nous prévoyons des marges EBIT de 6,9 %/7,8 % en 2022 et 2023, respectivement (de 8,4 %/9,1 %) ». Ils conseillent de « vendre ».

Article précédentLe marché boursier a échangé 43 846 millions d’euros en mars, soit 24,7 % de plus que l’année dernière.
Article suivantChute du bitcoin et colère après l’interdiction par l’UE des transactions cryptographiques anonymes