Accueil Jeux Une nouvelle étude a révélé les jeux vidéo les plus populaires sur...

Une nouvelle étude a révélé les jeux vidéo les plus populaires sur les médias sociaux en 2022 – de Elden Ring à God of War Ragnarok.

71
0

Le mois a été difficile pour le lancement d’Overwatch 2. Dans les premiers jours de sa sortie, la suite tant attendue du jeu de tir par équipe de 2016 de Blizzard a été en proie à des problèmes de connexion, laissant des millions de joueurs dans l’incapacité de participer à des matchs. Si une grande partie des problèmes liés aux serveurs ont maintenant été résolus, Blizzard a maintenant un autre défi à relever : réaliser suffisamment de ventes grâce aux microtransactions pour soutenir le passage de la franchise à un modèle free-to-play.

Jusqu’à présent, cela a été assez difficile. Le récent événement d’Overwatch 2, Halloween Terror, a introduit dans le jeu une variété de skins de personnages et d’armes à thème pour le prix « réduit » de 2000 pièces Overwatch chacun, soit environ l’équivalent de 20 $. Un skin légendaire pour le personnage Kiriko était disponible pour 2600 pièces Overwatch, une réduction sur le prix original de 3700 pièces Overwatch. Comme vous pouvez l’imaginer, cela a déjà provoqué la colère de certains joueurs, d’autant plus que la mise à jour d’Halloween de cette année a supprimé la possibilité de gagner des skins déblocables simplement en progressant dans le jeu.

De toute évidence, certains joueurs ne sont pas prêts à dépenser plus de 20 $ pour une autre tenue pour leur personnage. Cependant, nous savons que les joueurs sont plus qu’heureux de dépenser à peu près le même prix dans d’autres jeux free-to-play comme Fortnite pour débloquer des personnages de franchises populaires, qu’il s’agisse de Goku de Dragon Ball Z ou de Spider-Man de Marvel. Jon Spector, responsable commercial d’Overwatch et vice-président de Blizzard, semble en être bien conscient, d’après une récente interview accordée à GameInformer.

Dans cette interview, Spector a annoncé que, bien qu’il ne soit pas un joueur de Fortnite, il pense que c’est  » super cool  » et  » génial  » de voir des collaborations de marque comme Naruto apparaître dans Fortnite.
 » Alors que nous examinons l’espace Overwatch 2, ce sont des choses que nous sommes intéressés à explorer « , dit-il.

Donc, avec les stratégies de monétisation actuelles d’Overwatch 2 laissant beaucoup à désirer, pourrions-nous voir un changement vers des collaborations de marque comme une stratégie de monétisation de base plutôt que les traditionnels skins légendaires et épiques ? La baisse du prix des skins et l’adoption de collaborations de type Fortnite auraient beaucoup de sens sur le plan commercial pour Overwatch 2, d’autant plus que la société semble encore déchirée sur sa tarification, selon un récent sondage envoyé à des joueurs sélectionnés.

Nous savons que les collaborations de Fortnite avec des entreprises comme Marvel, NFL, Nike et Ferrari ont connu un énorme succès pour Epic, en grande partie grâce au montant des revenus qu’elles génèrent par la vente d’articles cosmétiques comme les skins, les emotes, les bannières et les émoticônes. À titre d’exemple, la collaboration du jeu avec NFL a permis de vendre 3,3 millions de skins sur le thème de la NFL au prix de 15 dollars chacun en novembre et décembre 2018, selon des documents judiciaires ayant fait l’objet d’une fuite dans le cadre de l’affaire Apple contre Epic. Cela représente près de 50 millions de dollars de revenus.

Lire aussi:  Colorado Lottery signe pour le programme de partenariat amélioré de Scientific Games

La grande question maintenant est de savoir avec quelle facilité Overwatch 2 peut reproduire le modèle économique principal de Fornite, et à quel point ces collaborations sont adaptées à la marque Overwatch.

L’un des plus grands défis auxquels Overwatch 2 est confronté est le fait qu’il s’agit d’un jeu de tir basé sur des héros, chacun d’entre eux possédant ses propres compétences, traits et styles de jeu. Comme c’est souvent le cas avec les jeux de tir en équipe, les joueurs se retrouvent souvent à privilégier des héros spécifiques, qu’il s’agisse de héros offensifs ou de héros défensifs qui correspondent à leur style de jeu préféré.

Cela signifie qu’Overwatch 2 devra réfléchir soigneusement à la manière dont il déploie les collaborations de marque. Par exemple, une collaboration Marvel introduira-t-elle des skins spéciaux à thème pour chaque héros du jeu, ou introduira-t-elle un nouveau personnage à durée limitée dans le jeu ? L’introduction de tout nouveau personnage devra être calculée avec soin, afin de ne pas avoir d’impact négatif sur l’équilibre des personnages existants.

Il est plus probable qu’Overwatch 2 introduise des skins à thème plutôt que de nouveaux personnages tels que ceux vus dans Dragon Ball Z. En fonction de la popularité de la propriété intellectuelle poursuivie par Overwatch 2, je pense que les joueurs seront plus enclins à investir 15 ou 20 dollars dans un skin qui transforme leur héros préféré d’Overwatch en une version alternative de leur personnage préféré d’anime, de film, de télévision ou de bande dessinée, qu’il s’agisse de Spider-Man, de Dark Vador ou d’un des Transformers.

La mécanique d’Overwatch 2, basée sur les héros, pourrait également signifier que les skins ne sont disponibles que pour des personnages spécifiques. Bien que cela puisse provoquer des réactions négatives chez certains fans au début, cela pourrait également ouvrir de nouvelles sources de revenus. Par exemple, le style et l’apparence du héros tankiste Reinhardt se prêtent bien à un skin Transformers. Les joueurs qui ne choisissent pas habituellement Reinhardt mais qui sont de grands fans de Transformers pourraient être tentés d’acheter un skin Transformers pour lui et commencer à l’utiliser davantage. Cela pourrait avoir un effet d’entraînement sur les joueurs qui achètent les autres éléments cosmétiques de Reinhardt.

Lire aussi:  Développement et localisation des fonds Kindred dans l'alliance Gamban

Il est indéniable qu’Overwatch 2 est un excellent jeu ; les critiques ont été massivement positives. Si Overwatch 2 continue de se battre avec des modèles de monétisation, des collaborations de marque comme celles de Fortnite pourraient être la réponse à son succès futur. Mais il n’est pas facile de faire passer une franchise bien établie, qui était auparavant vendue au prix fort, à un modèle free-to-play.

Considérations clés lors du choix de votre propriété intellectuelle cible

Si vous êtes un développeur de jeux qui cherche à imiter le succès de Fornite en matière de propriété intellectuelle, il y a quelques éléments que vous devez prendre en compte avant d’intégrer une propriété intellectuelle dans votre jeu.

  • Ne choisissez pas une propriété intellectuelle cible simplement parce qu’il s’agit d’une marque ou d’un personnage très populaire. Considérez votre jeu et vos joueurs et demandez-vous si c’est quelque chose qui résonnera avec eux. Par exemple, un partenariat intelligent entre The Walking Dead et State of Survival a apporté 20 millions de nouveaux joueurs au jeu. Il est donc essentiel de bien comprendre les caractéristiques démographiques de vos joueurs. Soyez prêt à le prouver aux détenteurs de la licence, car ils seront tout aussi intéressés de savoir s’il y a un chevauchement d’audience.
  • Cela peut sembler simple, mais assurez-vous de faire vos devoirs. Les différents détenteurs de droits de propriété intellectuelle peuvent avoir des priorités très différentes et des exigences strictes en matière d’utilisation. Les grandes propriétés, en particulier celles qui sont populaires auprès des enfants, peuvent être particulièrement strictes car il est dans l’intérêt des détenteurs de limiter soigneusement leur utilisation. Il appartient donc aux développeurs de démontrer leur capacité à s’y conformer. Une bonne préparation peut vous donner un avantage considérable et vous aider à franchir certaines des premières phases de sélection et à entrer en contact avec les bons décideurs.
  • Il existe plus de moyens que jamais d’intégrer la PI dans votre jeu. Réfléchissez bien à vos principaux objectifs, car les éléments de jeu plus simples, comme les cosmétiques et les skins, sont souvent beaucoup plus faciles à négocier avec les détenteurs de droits en raison de conditions moins compliquées, et les coûts de développement et de création plus légers peuvent les rendre beaucoup plus rapides à déployer. FIFA 23 a récemment introduit le Ted Lasso d’Apple TV ainsi que les cartes Marvel dans Ultimate Team. Ces accords simples et intelligents ouvrent la voie à d’autres collaborations à l’avenir.

Article précédentKRÜ Esports est sur le point d’être annoncé comme la prochaine équipe à participer à la troisième édition du Red Bull Home Ground !
Article suivantIls ont créé une Nintendo Switch Full HD de 12 pouces fonctionnelle.