Accueil Business Telefónica Espagne réorganise ses activités dans le cadre de sa transformation stratégique

Telefónica Espagne réorganise ses activités dans le cadre de sa transformation stratégique

75
0

Telefónica España a annoncé la transformation et la diversification de son modèle organisationnel afin de stimuler et de saisir les opportunités de croissance. À cette fin, son activité sera désormais divisée en deux volets B2B, B2C, Wholesale, Verticals, Audiovisuel et ORTI. (opérations, réseau et informatique), comme l’indique le communiqué de presse de l’entreprise.

La « téléco » intègre les entreprises et les activités résidentielles dans la zone B2C et en crée deux nouvelles, l’une pour les entreprises verticales et l’autre pour le commerce de gros.

Emilio Gayoprésident de Telefónica España, a promu cette nouvelle structure et, avec elle, un nouveau modèle organisationnel dans lequel Óscar Candilesactuel directeur de la stratégie et de la vente en gros, prend en charge le secteur B2C (résidentiel), José Manuel Casasdirecteur du Territoire de l’Est, prend en charge le secteur des Verticaux, et Marisa de Urquíaactuel directeur de la transformation, le secteur de la vente en gros. Tous les secteurs d’activité sous la direction du PDG, Sergio Oslé.

Gaius a expliqué que « cette nouvelle structure est conçue pour, entre autres choses, accroître l’agilité, améliorer l’efficacité opérationnelle et se concentrer encore davantage sur le client, qu’il soit résidentiel ou professionnel ».

La zone de Les entreprises verticales se concentreront sur des produits tels que les alarmes Movistar Prosegur. (MPA), Santé en ligne, énergie et services financiers. Cela inclut également le reste des marques qui s’adressent aux clients. José Manuel Casas, actuellement directeur territorial de la région Est (Catalogne, Aragon, Baléares, Valence et Murcie), combinera les deux zones.

Lire aussi:  Disney chute fortement : le marché n'est pas convaincu après avoir gagné 46% de moins au cours du trimestre.

Dans le cas du commerce de gros, Marisa de Urquía sera en charge de la zone gérant le marketing et l’ingénierie des clients et des opérations de gros.

Adrián García Nevado continue à diriger B2B (clients professionnels et administrations publiques) et Cristina Burzako en tant que PDG de Movistar Plus+, dans le domaine de l’audiovisuel.

L’expérience client et la qualité seront dirigées par Pedro Serrahima. Il s’agit d’un domaine transversal qui permettra de renforcer les relations avec les clients en définissant et en mettant en œuvre des politiques de qualité. L’objectif devrait être, selon le document, de continuer à renforcer la position de l’entreprise en tant que référence dans ce domaine.

Telefónica veut renforcer les opérations, le réseau et les technologies de l’information (ORTI), car elle est la clé du service aux entreprises. Ce département, toujours dirigé par Joaquín Mata, se concentrera sur l’automatisation, l’utilisation de la technologie comme levier de transformation et l’efficacité de tous les processus et activités de l’entreprise, entre autres aspects. Ce domaine renforcera également son évolution vers un modèle orienté vers le client final, tant interne qu’externe.

Lire aussi:  Endesa et deux autres actions qui ont réussi à franchir la résistance jeudi.

La structure régionale, avec ses cinq territoiresLa nouvelle organisation, qui sera basée dans les cinq territoires : Est (Catalogne, Baléares, Valence, Aragon et Murcie), Nord (Galice, Asturies, Cantabrie et Pays basque), Centre (Castilla León, Castilla La Mancha et Madrid), Sud (Andalousie, Estrémadure, Ceuta et Melilla) et Canaries, est organisée et promue pour avoir deux responsabilités principales, celle de l’activité corporative, sous le domaine corporatif (B2B) et celle des aspects institutionnels, pour lesquelles ils rendront compte au PDG Sergio Oslé.

Parallèlement à la six adresses professionnelles, le comité de gestion continuera à être composé des domaines de soutien : Secrétariat général et réglementation ; Stratégie, transformation et fusions et acquisitions ; Finances et contrôle de gestion ; Sécurité ; Personnel et communication. Cette nouvelle structure comprend la nomination de Luis Rivera en tant que PDG de fiberco, qui, avec Sergio Oslé et les secteurs de soutien, rendra compte, comme actuellement, au président de Telefónica España, Emilio Gayo.

Article précédentAena et deux autres actions qui ont franchi un support ou une résistance mercredi
Article suivantL’OCU estime que le plafonnement du prix du gaz nécessite « des mesures plus structurelles ».