Accueil Business Sánchez annonce l’envoi de 200 tonnes de munitions à l’Ukraine à Kiev

Sánchez annonce l’envoi de 200 tonnes de munitions à l’Ukraine à Kiev

698
0

Le président du gouvernement, Pedro Sánchezest arrivé dans la capitale ukrainienne jeudi, Kievoù il a tenu une réunion avec son homologue ukrainien, Volodimir Zelenski. Le chef du gouvernement espagnol y annonce que 200 tonnes d’armes et de matériel militaire seront envoyées au pays pour se défendre contre l’invasion.

La Moncloa a signalé la présence de M. Sánchez dans la capitale ukrainienne, tout comme le président lui-même via son compte Twitter, où il a publié un message et une vidéo de son arrivée dans la ville. Il a également confirmé que l’Espagnol a voyagé avec le Premier ministre danois, Mette Frederiksen..

Après la réunion, Sanchez a annoncé l’envoi de 200 tonnes de munitions et d’autres équipements militaires, dont 30 camions et 10 véhicules légers.dans ce qui est, selon le président, la plus grande expédition à ce jour.

Le chef de l’exécutif a été ému par le spectacle de « l’horreur et des atrocités de la guerre de Poutine dans les rues de Borodianka ». Nous ne laisserons pas le peuple ukrainien seul », a-t-il déclaré sur son compte Twitter officiel.

« C’est une guerre cruelle, injuste et illégale que nous condamnons. […] Nous ferons tout ce qui est en notre pouvoir pour garantir la paix dès que possible », a-t-il déclaré depuis Kiev.

Lire aussi:  Les entreprises à surveiller sur le plan technique mardi à Wall Street

La nouvelle du voyage imminent du président du gouvernement s’est fait connaître ce mardimais la porte-parole, Isabel Rodríguez, a évité de donner des détails pour des raisons de sécurité. C’est précisément pour garantir la sécurité de M. Sánchez pendant les heures où il reste sur le sol ukrainien que la participation d’un agent de la Commission européenne a été demandée. équipe du groupe d’opérations spéciales (GEO) de la police nationalecomme l’ont rapporté des sources policières à « Europa Press ».

M. Sánchez est le dernier d’une longue série de dirigeants européens qui se sont rendus à Kiev pour manifester leur soutien aux Ukrainiens face à l’invasion de la Russie. Par exemple, le président du Conseil européen, Charles Michel, était là mercredi. Les dirigeants de la Pologne, Mateusz Morawiecki, de la Slovénie, Janez Jansa, et de la République tchèque, Petr Fiala, ont également visité la ville.

Lire aussi:  Les actionnaires d'Endesa soutiennent l'opération de 5 milliards d'Enel

Du côté des institutions européennes, avant Michel, la présidente du Parlement européen, Roberta Metsola, puis le président de la Commission européenne ont visité la ville, Ursula Von der Leyenainsi que le Haut Représentant de l’UE pour la politique étrangère, Josep Borrell.

Le premier ministre slovaque, Eduard Heger, et le chancelier autrichien, Karl Nehammer, se sont également rendus dans la capitale ukrainienne, tout comme les présidents polonais, estonien, letton et lituanien – Andrzej Duda, Alar Karis, Egils Levits et Gitanas Nauseda – qui y sont allés ensemble, ainsi que le premier ministre britannique, Boris Johnson.

Article précédentL’euro modère ses gains après que Guindos ait soutenu une hausse des taux de la BCE en juillet.
Article suivantLes entreprises à surveiller sur le plan technique à Wall Street jeudi