Accueil Jeux Playtech obtient toutes les approbations réglementaires requises pour la cession de Finalto.

Playtech obtient toutes les approbations réglementaires requises pour la cession de Finalto.

669
0

Playtech a annoncé que la vente de son Finalto division des services financiers à Gopher Investmentsa obtenu toutes les approbations réglementaires requises.

La vente entièrement en espèces a été approuvée par les actionnaires lors d’une assemblée générale qui s’est tenue le 1er décembre 2021, et a également satisfait à une condition clé de l’opération finalement condamnée de 2,7 milliards de livres sterling. Aristocrate prise de contrôle.

Conformément à l’accord de vente et d’achat conclu avec Gopher Investments, la société prévoit désormais que l’opération sera achevée le 30 juin 2022.

L’achèvement imminent est salué comme une  » étape importante  » par Playtech, le groupe de jeux réaffirmant sa stratégie de simplification de ses opérations et de concentration sur son offre technologique sur les marchés des jeux B2B et B2C.

Lire aussi:  Sélection des 10 nouveaux casino en ligne fiables

L’année dernière, le véhicule d’investissement, actionnaire à 4,97 % de Playtech, a émis une offre indicative conditionnelle non contraignante pour l’acquisition de Finalto après que la société de technologie des jeux d’argent ait conclu une transaction de 210 millions de dollars avec un consortium dirigé par Barinboim Group, et soutenu par Leumi Partners et Menora Mivtachim Insurance.

Au milieu de nombreux allers-retours entre toutes les parties, Playtech a retardé une assemblée générale, à la demande de Gopher, afin d’obtenir davantage d’informations sur sa proposition, avant de déclarer qu’elle n’avait « pas encore été en mesure d’obtenir la clarté nécessaire ».

Lire aussi:  Poppleston Allen, spécialiste du droit des jeux d'argent et de l'alcool, promeut Richard Bradley au rang de partenaire.

Cependant, bien que le conseil d’administration de la société ait soutenu l’offre du consortium, les actionnaires de Playtech l’ont rejetée à la mi-août, 68,3 % d’entre eux s’étant prononcés contre la proposition, contre 31,7 % pour.

Par la suite, le consortium et Playtech ont convenu de résilier immédiatement l’accord de vente et d’achat.

La vente on-off très médiatisée de Playtech devrait également apporter de nouveaux développements cette semaine. TTB Partners ayant jusqu’au 17 juin 2022 à 17 heures pour indiquer qu’elle fera une offre ferme sur l’entreprise ou pour divulguer qu’elle n’a pas l’intention de poursuivre une reprise.

Article précédentNODWIN Gaming nomme Vishal Parekh au poste de directeur du marketing.
Article suivantPicus Capital investit 1 million de dollars dans la plateforme technologique Web3 Nefta