Accueil Sports OL Reign : aperçu de la NWSL : Les aspirations au championnat...

OL Reign : aperçu de la NWSL : Les aspirations au championnat sont toujours d’actualité avant la saison 2022

708
0

L’avant-saison de la National Women’s Soccer League se termine et les 12 clubs de la ligue se préparent pour les huit mois à venir avec la Challenge Cup et la saison régulière. La Challenge Cup 2022 débutera le 18 mars et la finale de la coupe se terminera le 7 mai. Les fans peuvent regarder les matchs du week-end d’ouverture de la Challenge Cup en direct et à la demande sur Paramount+. Pour le calendrier complet de la saison régulière de la NWSL, cliquez ici.

L’OL Reign a connu un revirement massif en fin de saison après le licenciement de Farid Benstiti comme entraîneur principal. Sam Laity, entraîneur adjoint de longue date du Reign, a pris la relève à la mi-saison avant que Laura Harvey ne fasse son retour au club pour la dernière ligne droite. Avant la pré-saison, les fondateurs de la franchise, Bill et Teresa Predmore, ont annoncé qu’ils se retiraient des rôles opérationnels au sein du club, mais qu’ils restaient propriétaires minoritaires de la version OL Groupe du Reign.

Jetons un coup d’œil à OL Reign avant la saison 2022 de la NWSL :

Aperçu de l’intersaison

Fini en 2021 : L’équipe a connu des difficultés pendant la première moitié de la saison, mais le changement d’entraîneur mené par Laity a amorcé un revirement de situation alors que la franchise attendait le retour de Harvey, avec une série de huit matchs sans défaite pour rester en lice pour le NWSL Shield. Elles ont terminé à la deuxième place derrière Portland et ont été éliminées en demi-finale contre le Washington Spirit, futur champion.

Les plus grosses pertes : Les superstars internationales Eugénie Le Sommer, Dzsenifer Marozsan et Sarah Bouhaddi sont retournées à l’Olympique Lyonnais après avoir terminé leur prêt en NWSL. Le trio s’est avéré essentiel au succès du Reign en fin de saison. La défenseuse Cecilia Delgado Jimenez et l’attaquante Leah Pruitt ont été échangées à l’Orlando Pride, et la défenseuse de longue date Stephanie Cox a annoncé sa retraite.

Lire aussi:  Score de Liverpool contre Villarreal : Les Reds de Jurgen Klopp sur le point de se qualifier pour la finale de la Champions League

Les plus grosses acquisitions : Le club a acquis plusieurs joueuses par le biais d’échanges pendant l’intersaison, notamment Nikki Stanton, Veronica Lasko et Phoebe McClernon. Cependant, le plus gros mouvement pour le club a été le maintien des joueuses, puisque plusieurs joueuses du Reign ont reçu de nouveaux contrats. Megan Rapinoe a signé un contrat d’un an, tandis que Jess Fishlock, MVP de la NWSL 2021, Rose Lavelle, Lauren Barnes, Sofia Huerta, Bethany Balcer et Tziarra King ont signé des contrats de plusieurs années.

La question la plus brûlante

Le club a connu le succès sur le terrain avec deux boucliers NWSL et d’autres récompenses individuelles sous la direction de Laura Harvey, mais un championnat lui a échappé malgré sa longévité dans la ligue. Cette année sera-t-elle celle où le club remportera enfin le gros lot ?

Ce qu’ils disent

La défenseuse de l’USWNT Alana Cook entame sa première saison complète avec le Reign avant la saison régulière 2022, après un court prêt en 2020 et une arrivée au club à la mi-saison en 2021. Cook, dont le contrat avec le club court jusqu’en 2023, s’est assise avec le podcast « Attacking Third » de CBS Sports pour discuter de l’OL Reign avant la saison à venir.

« Nous avons voyagé le premier jour de la présaison et nous nous sommes tous retrouvés en Arizona, c’est toujours génial de pouvoir changer d’environnement, d’être un peu plus isolé et d’avoir l’équipe ensemble », a déclaré Cook.

Le virage impressionnant du Reign à la mi-saison a fait passer l’équipe de la huitième place à la deuxième place du classement, les objectifs personnels de Cook sont de construire sur le succès de la saison dernière.

Lire aussi:  L'équipe d'Angleterre pour la Coupe du Monde : Les prévisions de Gareth Southgate concernant le onze de départ, avec James Maddison en surprise.

« J’ai été fier de ce que j’ai accompli l’année dernière et de ce que l’équipe a accompli l’année dernière. Donc je pense qu’il s’agira juste de construire sur ces petites choses. »

Vous voulez plus d’informations sur le football féminin ? Écoutez ci-dessous et assurez-vous de suivre Attacking Third, un podcast de CBS Soccer consacré à vous apporter tout ce que vous avez besoin de savoir sur la NWSL et autour du globe.

Liste de présaison

Après avoir passé du temps en Arizona et à Portland pour la présaison, l’OL Reign a réduit sa liste de présaison avant la Challenge Cup. Les défenseurs sont en tête de la liste avec neuf joueurs. Malgré la perte de quelques grands noms, attendez-vous à ce que le milieu de terrain ait du succès avec Lavelle, Fishlock et Quinn comme options pour le tiers central.

Gardiens de but (3) : Claudia Dickey, Laurel Ivory, Phallon Tullis-Joyce

Défenseurs (9) : Lu Barnes, Ryanne Brown, Alana Cook, Sam Hiatt, Sofia Huerta, Alyssa Malonson, Jimena López, Phoebe McClernon, Sinclaire Miramontez.

Milieux de terrain (8) : Angelina, Olivia Athens, Marley Canales, Jess Fishlock, Rose Lavelle, Quinn, Olivia van der Jagt, Nikki Stanton.

Attaquants (6) : Bethany Balcer, Zsanett Kaján, Tziarra King, Veronica Latsko, Megan Rapinoe, Ally Watt.

Arrivée prévue

Attendez-vous à ce que l’OL Reign s’appuie sur sa saison précédente avec Laura Harvey et sur les visages familiers de la franchise. L’équipe est susceptible de faire une autre apparition en post-saison si les joueurs restent en bonne santé, et de continuer à gagner des titres en cours de route.

Article précédentIAG prête 100 millions d’euros à Globalia, convertibles en 20 % d’Air Europa.
Article suivantCellnex progresse fortement : Barclays réitère son évaluation de 67 euros par action