Accueil Business L’Ukraine accepte finalement de négocier avec la Russie et envoie une délégation...

L’Ukraine accepte finalement de négocier avec la Russie et envoie une délégation au Belarus

145
0

En dépit du refus initial du président ukrainien, Volodymir Zelenski, de pour négocier une cessation des hostilités en Ukraine après l’offensive militaire russeLe gouvernement de Kiev a finalement accepté d’envoyer une délégation dans la ville biélorusse de Gomel, proche de la frontière ukrainienne.

La proposition initiale de la Russie, qui a envoyé dimanche matin une délégation dans la ville biélorusse d à Minsk, au Belarus, a amené le gouvernement ukrainien à rejeter la proposition.depuis que le site a servi de base pour l’invasion de l’Ukraine par les forces russes. Le Belarus est un proche allié de la Russie.

Zelenski lui-même avait rejeté la proposition russe de faire du Belarus le lieu d’éventuels pourparlers de paix. Dans une déclaration vidéo diffusée dimanche, il a déclaré que son pays était disposé à organiser des pourparlers, mais dans un autre lieu. En fin de compte, Gomel semble être le lieu convenu.

Lire aussi:  L'Ethereum progresse après que Vitalik Buterin ait confirmé la mise à jour de "Bellatrix".

Selon le chef de la délégation russe, Vladimir Medinsky, ils sont en route de Minsk à Gomel.et une mission ukrainienne de Kiev fait de même.

La Russie avait donné à l’Ukraine jusqu’à 14h00 heure espagnole (15h00 heure locale) pour répondre à la proposition d’entamer des négociations dans la ville biélorusse, selon le conseiller présidentiel Vladimir Medinsky.

Le site La délégation russe comprend également le vice-ministre des affaires étrangères.l’ambassadeur russe au Belarus et le responsable des affaires internationales de la Douma, la chambre basse du parlement russe.

Les pourparlers visent à obtenir de la Russie la cessation des hostilités en Ukraine, après que le président du pays, Vladimir Poutine, a ordonné une attaque contre l’Ukraine jeudi et qu’une quatrième journée de guerre est en cours dans le pays, avec des batailles importantes pour le contrôle de la capitale, Kiev, ou de la deuxième ville du pays.

Lire aussi:  Ryanair réduit sa prévision de perte maximale pour l'année fiscale à 400 millions de dollars

La Russie a subi une forte pression de la part de la communauté internationale pour qu’elle cesse son attaque contre l’Ukraine. Plus récemment, l’accord conclu par l’Union européenne (UE), le Royaume-Uni, les États-Unis et le Canada pour retirer les principales banques russes du système de messagerie interbancaire SWIFT.un geste extraordinaire qui coupera le pays d’une grande partie du système financier mondial.

Article précédentL’UE et les États-Unis isolent la Russie de la finance en l’excluant partiellement de SWIFT
Article suivantLA Galaxy vs. New York City FC : pronostics, cotes : Un expert du football révèle les pronostics et les paris pour le dimanche 27 février.