Accueil Finance L’Ibex 35 prolonge ses gains et s’approche des 8 900 points

L’Ibex 35 prolonge ses gains et s’approche des 8 900 points

462
0

L’Ibex 35 a étendu ses gains vendredi (+0,45%) et s’approche du niveau des 8 900 points (8 878 points). Au sein de l’indice sélectif espagnol, une fois encore, les valeurs touristiques (IAG, Aena, Amadeus…) se distinguent. Le reste des marchés boursiers du monde a connu des mouvements modérés à l’occasion de l’adieu à l’euro. une semaine qui a été marquée, fondamentalement, par le calme. Mouvements contenus dans les indices, peu de surprises et Une donnée qui a tout conditionné et qui, au final, a réalisé ce qui était prévu.

Le site L’inflation américaine de décembre est tombée à 6,5 %.. Le taux de base est tombé à 5,7%. L’indice de référence a entraîné hier des hausses des deux côtés de l’Atlantique, même si elles ont été plus ou moins mesurées. La vérité est que le marché aurait souhaité une baisse plus importante que celle estimée.disent les experts.

Ce vendredi, le chiffre final de L’inflation de décembre en Espagne, avec un taux sous-jacent qui a grimpé à 7%.. En outre, Le Royaume-Uni a publié le PIB de novembre, en hausse de 0,1%, mieux que prévu.. Dans la zone euro, la production industrielle pour le même mois est annoncée. En Chine, la balance commerciale de décembre est publiée. Les exportations chutent de 9,9 %, le pire chiffre depuis février 2020.bien qu’ils aient dépassé les attentes. Les importations ont diminué de 7,5%.dépassant également les estimations. Il convient également de noter que la décision de la Corée du Sud fait aujourd’hui la une des journaux en Asie. Sa banque centrale a relevé ses taux de 25 points de base et n’a pas non plus mentionné de hausses de taux à venir.

Lire aussi:  New York sur le point d'approuver le veto sur certaines opérations minières de bitcoin

Sur le plan des affaires, La saison des bénéfices commence aujourd’hui de l’autre côté de l’Atlantique.avec les comptes de JP Morgan, Bank of America, Wells Fargo, BlackRock, Citigroup et Bank of NY Mellon.

À LA RECHERCHE DE DAVOS

La semaine prochaine, le marché sera tourné vers le Forum économique mondial de Davos, qui débute lundi et se termine vendredi. La réunion annuelle rassemblera une fois de plus des dirigeants de gouvernements, d’entreprises et de la société civile pour aborder l’état du monde et discuter des priorités pour l’année à venir.

Le Forum a publié jeudi son rapport sur les risques mondiaux 2023 qui, sur la base de son enquête, souligne que « le paysage des risques mondiaux à long terme est dominé par la détérioration des conditions économiques ». Elle est également dominée par la détérioration des risques environnementaux. Plus précisément, les risques liés au climat et à la nature.

LE PESSIMISME DE GEORGIEVA

La directrice générale du Fonds monétaire international (FMI), Kristalina Georgieva, prévoit une autre « année difficile » pour l’économie mondiale, avec une inflation persistante.

Lire aussi:  L'Aena franchit une résistance clé : vers des sommets historiques ?

« La croissance continue de ralentir en 2023 », a-t-il déclaré jeudi aux journalistes au siège du FMI à Washington. « La partie la plus positive de l’image est en la résilience des marchés du travail. Tant que les gens ont un emploi, même si les prix sont élevés, les gens dépensent et cela a aidé les résultats », a-t-il ajouté.

Georgieva a souligné que le FMI s’attend à ce que le ralentissement de la croissance mondiale devrait atteindre son point le plus bas et s’inverser vers la fin de l’année 23 et le début de l’année 24« .

Le FMI a prévu en octobre que la croissance mondiale ralentirait à 2,7 % en 2023, après être passée de 6 % en 2021 à 3,2 % en 2022. Elle avait précédemment prévu une croissance de 2,9 % en 2023. L’agence doit réviser ses perspectives économiques à la fin du mois. Il est prévu de le maintenir inchangé.

AUTRES MARCHÉS

L’euro se négocie à 1,0849 dollar (+0,03%). Les prix du pétrole baissent modérément. Le Brent est à 83,91 dollars et le WTI à 78,37 dollars.

L’or augmente et regagne le niveau de 1900 (+0,4%, 1906$) et l’argent est en baisse de 0,33% (23921$).

Le bitcoin s’approche de 19 000 dollars (+4%, 18 842 dollars) et l’ethereum regagne 1 400 dollars (+0,8%, 1 409 dollars).

Le rendement de l’obligation américaine à 10 ans est de 3,438 %.

Article précédentKindred prend des mesures après un quatrième trimestre « plus faible que prévu ».
Article suivantLe groupe Betsson célèbre une étape importante : son 60e anniversaire !