Accueil Finance L’Ibex 35 clôture avec des pertes modérées sans la référence de Wall...

L’Ibex 35 clôture avec des pertes modérées sans la référence de Wall Street

467
0

Le site Ibex 35 clôture lundi en légère baisse (-0,12% ; 8 871,10 points) après les forts gains accumulés au cours des deux premières semaines de l’année. D’autre part, le Marchés boursiers européens ont prolongé leur inertie haussière et ont clôturé avec des gains modérés.

Ceci un jour sans la référence de Wall Street pour la fête de Martin Luther Kingbien que avec les messages qui sont venus de la Forum de Davosqui se déroule jusqu’à vendredi et portera sur la « coopération dans un monde fragmenté » face à la guerre en Ukraine et à la crise énergétique.

Comme chaque année, de nombreux leaders mondiaux, parmi lesquels d’importants hommes d’affaires espagnols de sociétés cotées en bourse, seront présents à l’événement.Ana Botín, José María Álvarez Pallete, Carlos Torres…- seront présents à la réunion. Le président du gouvernement sera également présent, Pedro Sánchez.

Sur le plan économique, cette semaine sera marquée par des données macroéconomiques importantes, telles que l’indice des prix à la consommation (IPC). IPC de la zone euro mercredi, alors que la saison de l’économie de la zone euro s’achève. résultats en Espagne (Le mercredi publie Bankinter) et l’annonce des chiffres américains se poursuit (Goldman Sachs, Morgan Stanley, Netflix…) suite aux comptes de plusieurs banques qui ont été révélés vendredi dernier.

Lire aussi:  Les points forts de la semaine prochaine : IPC américain, minutes de la Fed, résultats des entreprises...

Quant aux références de ce lundi, sur Japon Les prix à la production ou de gros ont été publiés, augmentant de 10,2% en décembre par rapport à l’année précédente, selon les données officielles. Cette hausse est supérieure aux prévisions de 9,5 % des économistes interrogés par Reuters et constitue la troisième hausse mensuelle consécutive. La sortie demain de la PIB de la Chine.

BBVA, ENAGÁS .

Le président de BBVA, Carlos Torresa fait le bilan de 2022 et a également exprimé ses attentes pour 2023, une année qu’il prévoit comme bonne pour la banque malgré un contexte compliqué. Il voit « un panorama de croissance » dans les mois à venir, avec « la création d’opportunités pour toutes nos parties prenantes ».

Quant à l’année écoulée, il reconnaît qu’elle a été plus compliquée que prévu, mais qu’elle s’est terminée favorablement, tant sur le plan financier que stratégique. À cet égard, Carlos Torres a souligné la l’évolution du dividende et a prévu une augmentation du dividende d’ici 2023.

Lire aussi:  Línea Directa améliore le prix de l'assurance habitation de 25 % pour les nouveaux clients qui ont remboursé la totalité de leur prêt hypothécaire.

« Si nous prenons en compte le bénéfice attendu par le consensus pour l’ensemble de l’année, et en tenant compte également de la politique de distribution de 40% à 50% que nous avons établie, nous prévoyons que… le dividende de cette année sera bien supérieur à celui de l’année dernière.31 cents, ce qui était déjà le dividende en espèces le plus élevé que nous ayons versé au cours de la dernière décennie », a-t-il déclaré.

Dans le domaine des affaires, il a également été question de l’actualité aujourd’hui Enagasqui a annoncé l’achat à Uniper de 20% de l’interconnecteur européen BBL pour 75 millions d’euros.

AUTRES MARCHÉS

L’euro se négocie à 1,0820 dollar (-0,07%). Les prix du pétrole baissent de 1,3 %. Le Brent est à 84,16 dollars et le WTI à 78,80 dollars.

L’or baisse légèrement (1 918 $), tout comme l’argent (24,37 $).

Le rendement de l’obligation américaine à 10 ans est de 3,498 %.

Article précédentL’État de New York pourrait exiger des avertissements sur toutes les publicités relatives aux jeux d’argent.
Article suivantEl Clínic réalise des bilans visuels pour plus de 200 enfants vulnérables