Accueil Finance Les bas de février du S&P 500 à ne pas manquer :...

Les bas de février du S&P 500 à ne pas manquer : le seul espoir qui nous reste

647
0

L’indice phare mondial résiste mieux que les autres grandes places boursières du monde dans les dernières turbulences du marché. En fin de compte, lorsque les choses deviennent vraiment difficiles, Wall Street fait office (même si elle chute) de marché boursier refuge.

Lundi dernier, tous les marchés boursiers européens ont indiqué un support à court terme, qui doit être respecté si nous ne voulons pas assister à un nouveau coup de fouet correctif. Cependant, Wall Street, qui est beaucoup plus forte, a un support à les plus bas du « marteau » de la fin février : 4 114 points.. Nous verrons ce qui se passera cette semaine avec ce support car tout espoir minimal sur les marchés, ne serait-ce qu’en termes de rebond, dépend de la tenue de ces supports. Le support correspondant sur le Nasdaq 100 est à 13 065 et 32 270 points sur le Dow Jones..

Lire aussi:  Selon la Fed, 12 % des adultes américains investiront dans les cryptomonnaies en 2021.

Le problème actuel est que les nuages d’orage sur les marchés ne cessent de s’amonceler.L’invasion russe de l’Ukraine est loin d’être terminée (et pourrait s’aggraver), l’inflation est incontrôlable (avec des prix du pétrole à des niveaux record, ce qui n’aide pas non plus) et il y a un risque que tout glisse vers une longue période de stagflation. Il faudrait que le marché change beaucoup à très court terme, notamment sur le plan géopolitique, pour s’éloigner de la zone de danger. En dessous des planchers de février, nous aurons une nouvelle frayeur sur les marchés.

spx140322
Graphique quotidien – E Mini S&P Continuous
Article précédentAlmirall a une « liaison » avec la principale ligne de tendance à la hausse.
Article suivantMediaset envisage une offre de rachat de sa filiale Mediaset España.