Accueil Finance L’Équateur inaugure la ligne 1 du métro de Quito, construite par Acciona

L’Équateur inaugure la ligne 1 du métro de Quito, construite par Acciona

70
0

Les autorités de Quito ont officiellement inauguré le première ligne de métro de la capitale de Équateur, un projet qui a été élaboré par Acciona par 1,6 milliard d’euros.

La cérémonie d’inauguration s’est déroulée en présence du maire de Quito, Pabel Muñoz, et diverses personnalités locales, ainsi qu’une représentation d’Acciona dirigée par José Ángel Tejero, Directeur économique, financier et du développement durable d’Acciona ; et Huberto Moreno, Directeur général de la division Construction d’Acciona.

Ligne 1 du métro va de Quitumbe (au sud de la ville) à El Labrador au nord. Elle compte un total de quinze stationsQuitumbe, Morán Valverde, Solanda, Cardenal de la Torre, El Recreo, La Magdalena, San Francisco, La Alameda, El Ejido, Universidad Central, La Pradera, La Carolina, Iñaquito, Jipijapa et El Labrador.

Lire aussi:  Telefónica étend sa correction et établit de nouveaux planchers annuels

Pour la construction de ce projet, Acciona a utilisé simultanément trois tunneliers de plus de 9 mètres de haut, baptisés « La Guaragua », « La Carolina » et « Luz de América ».

L’inauguration et la mise en service de la ligne constituent le premier élément d’un nouveau système de transport public dans la ville. On estime que desservira environ 400 000 passagers par jour.Cela permettra de réduire le nombre de véhicules et d’améliorer la communication entre les différentes parties de la ville, tout en réduisant les temps de trajet.

Le projet comprenait les éléments suivants la construction d’un tunnel de plus de 22 mètres de long et de quinze nouvelles stations.Le projet comprendra également des dépôts et des ateliers, ainsi que les installations ferroviaires nécessaires à sa mise en service.

Lire aussi:  ArcelorMittal rachète 60 millions d'actions d'autocontrôle

« La construction du métro de Quito fait partie du Système Intégré de Transport de Masse, un programme ambitieux qui cherche non seulement à répondre aux problèmes actuels de circulation de la capitale équatorienne, mais aussi à organiser l’avenir de son réseau routier urbain sur la base de nouveaux critères de durabilité et de respect de l’environnement », explique l’entreprise espagnole.

Acciona a construit plus de 3 000 kilomètres de voies ferrées, dont 1 200 kilomètres à grande vitesse. L’entreprise a également participé ou participe à la construction de lignes de métro dans des villes du monde entier, telles que Madrid, Barcelone, Bilbao, Saint-Sébastien, Malaga, Séville, Valence, Sao Paulo, Medellin, Hong Kong, Lisbonne et Dubaï.

Article précédentMoody’s abaisse la perspective de la note de la Chine à négative en raison du ralentissement de la croissance
Article suivantCristiano Ronaldo fait face à un procès d’un milliard de dollars concernant son partenariat avec Binance