Accueil Jeux Le lieutenant-gouverneur Patrick souligne l’opposition du Sénat GOP aux casinos au Texas

Le lieutenant-gouverneur Patrick souligne l’opposition du Sénat GOP aux casinos au Texas

85
0

Le lieutenant-gouverneur Dan Patrickqui fait un retour en force après un mois de lutte contre la pneumonie, a parlé en exclusivité à CBS News Texas au Capitole le 1er décembre, soulignant le manque de soutien parmi les sénateurs du GOP pour l’introduction de la loi sur les droits de l’homme. casinos au Texas.

La controverse sur les casinos s’amplifie alors que la vente des parts des Mavericks alimente les spéculations sur les jeux d’argent

Patrick a déclaré qu’il se sentait bien et a indiqué qu’il lui faudrait un certain temps pour retrouver toute son énergie. Il a indiqué qu’il était loin d’avoir atteint le niveau qu’il avait atteint, évoquant les progrès de son rétablissement.

Si le retour de Patrick au Sénat a mis en lumière la question de la jeux de casino, Dallas Mavericks propriétaire Mark CubanLa récente décision de Mark Cuban de vendre une participation majoritaire à Miriam Adelson a intensifié le débat. Mme Adelson, veuve du magnat des casinos Sheldon Adelson, partage la vision de M. Cuban concernant la construction d’une nouvelle arène dans le centre-ville. Dallas dans le cadre d’un casino. Cependant, toute entreprise de ce type au Texas nécessite un amendement constitutionnel.

Lire aussi:  La DGOJ espagnole va examiner l'"autorisation de vente" de la ONCE et de la SELAE

Dans l’interview, Patrick a révélé que, d’après son expérience et ses connaissances, ils étaient loin d’avoir 15 ou 16 voix pour les casinos. Il a cité comme preuve de la position du Sénat l’absence de protestations du public après le rejet de projets de loi en faveur des casinos au cours de la dernière session législative.

La vente de la majorité des parts des Dallas Mavericks à la famille Adelson, connue pour son implication dans l’industrie des casinos, a suscité des spéculations sur l’expansion potentielle des jeux d’argent au Texas.

La vision de Mark Cuban concernant les casinos de villégiature dans l’État, associée à l’influence politique et aux ressources financières de la famille Adelson, pourrait servir de catalyseur pour plaider en faveur de changements législatifs.

Patrick pointe du doigt le débat sur les casinos et les retards législatifs

Patricka toutefois insisté sur la nécessité pour les exploitants de casinos d’obtenir de manière indépendante le soutien des membres de la Chambre des représentants et du Sénat. Il a rejeté l’idée que le gouverneur Abbott, le président de la Chambre des représentants Dade Phelan ou lui-même détiennent la clé de ces décisions. Il a déclaré que des ne se produisent pas du jour au lendemain et a souligné l’importance de s’engager dans les tranchées et de travailler dur.

Lire aussi:  Le casino australien The Star sur le point de perdre sa licence

Un tournant surprenant, Patrick blâme le Président Phelan pour le retard pris dans l’examen d’un recours constitutionnel qui menace les réductions de l’impôt foncier et l’augmentation des fonds destinés aux enseignants retraités. Le Sénat a proposé et adopté un projet de loi, SB 6, visant à accélérer le recours en justice, mais aucun projet de loi similaire n’a été déposé à la Chambre, ce qui a conduit Patrick à accuser Phelan de négligence.

L’affrontement entre Patrick et Phelan s’est intensifié, le premier accusant la Chambre de dysfonctionnement. Au milieu de ces désaccords, les spéculations sur une d’une éventuelle cinquième session extraordinaire a été soulevée. Interrogé à ce sujet, M. Patrick a prudemment suggéré d’attendre le 5 février, soit 30 jours avant les élections primaires au Texas, pour que la session soit la plus productive possible.

Article précédentBally’s fait l’objet de deux enquêtes concernant l’acquisition d’une licence de casino à Chicago
Article suivantNew England Patriots vs Pittsburgh Steelers Semaine 14 Cotes, heure et pronostic