Accueil Business La zone euro évite la récession : croissance de 3,5 % en...

La zone euro évite la récession : croissance de 3,5 % en 2022 et de 0,1 % au quatrième trimestre.

450
0

La récession passe à côté de la zone euro. Sur l’ensemble de l’année 2022, l’économie a connu une croissance de 3,5 % après avoir progressé de 0,1 % au quatrième trimestre.selon les données préliminaires publiées par Eurostat, l’office statistique de l’UE. Dans l’ensemble de l’Union européenne (UE), l’économie a progressé de 3,6 pour cent sur l’année et de 0,3 pour cent au cours du dernier trimestre.

Par rapport au même trimestre de l’année précédente, le produit intérieur brut (PIB) corrigé des variations saisonnières a augmenté de 1,9% dans la zone euro et de 1,8% dans l’UE au quatrième trimestre 2022.

Par pays, les la plus forte croissance La croissance économique la plus forte au cours du quatrième trimestre a été enregistrée en Irlande (+3,5%), suivie du Danemark, de Chypre et de la Roumanie (+1,1%). En revanche, la Pologne (-2,4%), la Lituanie (-1,7%), l’Autriche (-0,7%) et la Suède (-0,6%) ont enregistré la plus forte croissance économique au quatrième trimestre, suivies du Danemark, de Chypre et de la Roumanie (+1,1%). plus forte baisse du PIB.

Lire aussi:  Cinq actions à surveiller sur le plan technique ce vendredi

« Le PIB a baissé dans les pays les plus exposés à l’énergie russe et qui n’ont pas été exemptés des embargos pétroliers de l’UE au dernier trimestre », notent les experts de Pantheon Macroeconomics. Ils pensent que cette année, la croissance économique « ralentira fortement » pour atteindre 1%..

« Ceci est basé sur notre prévision que le PIB diminuera de 0,2% ce trimestre, comme il l’a fait dans le passé. l’inflation toujours élevée et les taux d’intérêt plus élevés continuent de peser sur sur les dépenses des ménages et le resserrement des normes de crédit conduisent les entreprises à mettre en veilleuse leurs projets d’investissement », expliquent-ils. Plus tard dans l’année, l’économie se redressera à partir du deuxième trimestre « à un rythme moyen de 0,4 % jusqu’à la fin de l’année ».

Lire aussi:  CaixaBank travaille à ciel ouvert.

Cette même semaine, la Commission européenne a publié une mise à jour de ses prévisions macroéconomiques. Elle y estime qu’en 2023 et 2024, la zone euro connaîtra une croissance de 0,9 % et 1,5 % respectivement, tandis que la croissance de l’UE sera de 0,8 % et 1,6 % pour cette année et la suivante.

« L’économie européenne fait preuve de résilience face aux défis actuels. Nous avons évité de justesse une récession. Nous sommes un peu plus optimistes quant aux perspectives de croissance et à la baisse prévue de l’inflation cette année. Mais nous devons encore faire face à de nombreux défisL’heure n’est pas à l’autosatisfaction », indique le document de Bruxelles.

Article précédentPaxos se défend contre les accusations de la SEC : « Binance USD n’est pas un titre ».
Article suivantFord annonce 3 800 suppressions d’emplois en Europe au cours des trois prochaines années