Accueil Jeux La Suède propose des droits étendus en matière de données pour renforcer...

La Suède propose des droits étendus en matière de données pour renforcer la protection des consommateurs

595
0

Le gouvernement suédois Ministère des finances a présenté un mémorandum qui, s’il est adopté, sera chargé de fournir de meilleures possibilités de lutte contre la dépendance au jeu pour les titulaires de licences du pays.

Selon la proposition, le droit de traiter les données personnelles doit être complété afin d’accroître les possibilités pour les titulaires de licence de lutter contre le jeu excessif et l’abus de jeu.

La proposition, qui a été soumise à de nombreux organes, prévoit que les informations fournies par les joueurs sur leur santé et leurs finances soient analysées afin de pouvoir prendre les mesures nécessaires dans le but de « faciliter le travail collectif de la société pour lutter contre le jeu excessif ».

Les organisations qui ont reçu le mémorandum sont les suivantes BOSl’association suédoise du commerce des jeux d’argent en ligne, l’organisme de réglementation des jeux d’argent, le Spelinspektionen et les universités d’Uppsala et de Lund, les 15 ayant jusqu’au 7 mars 2023 pour soumettre une réponse.

Lire aussi:  Gaming Corps annonce l'approbation de la livraison de jeux en Grèce

Le ministère des finances, qui propose que les modifications de la loi entrent en vigueur à partir du 1er janvier 2024, a souligné que son objectif est d' »empêcher que les personnes ayant des problèmes de jeu, ou les personnes qui risquent d’en avoir, ne soient attirées par le jeu ».

« Grâce à la proposition, nous pouvons assurer une protection forte des consommateurs sur le marché des jeux d’argent et mieux aider ceux qui ont besoin de se sortir de la dépendance au jeu », a déclaré la Commission. Niklas Wykman, Ministre des marchés financiers.

« La proposition a été élaborée à la suite d’un suivi effectué par le Trésor public, qui souligne que les sociétés de jeu doivent avoir une bonne connaissance de leurs clients afin de pouvoir lutter contre le jeu problématique ».

Lire aussi:  Entain envisage des opportunités néerlandaises "significatives" via l'acquisition de BetCity

Il est également proposé que les sociétés de jeux d’argent aient la possibilité d’examiner et d’analyser les informations fournies par les joueurs sur leur santé et leurs finances afin de lutter contre le jeu excessif.

« Il est important que les sociétés de jeux d’argent aient une bonne connaissance de leurs clients afin d’être en mesure de remplir leurs responsabilités en vertu de la loi sur les jeux d’argent », poursuit un communiqué de presse du MoF.

« Le traitement des données personnelles pour pouvoir suivre l’évolution du comportement de jeu des joueurs, de leurs finances et de leur santé est d’une grande importance pour la capacité des sociétés de jeu à assumer la responsabilité du jeu et à décourager le jeu excessif. »

Article précédentDes parents canadiens pourraient poursuivre les créateurs de Fortnite pour cause de dépendance aux jeux vidéo | Tech
Article suivantCaixaBank rend à la BCE 48 097 millions d’euros provenant des adjudications de liquidités TLTRO