Accueil Business La numérisation de la finance

La numérisation de la finance

117
0

Transformation numérique dans tout type de secteur, y compris le secteur financierest inarrêtable. A tel point que les entreprises qui n’ont pas présence numériqueÀ l’avenir, il est possible de prédire qu’ils disparaîtront du marché, car il est inutile d’ignorer leurs avantages tant sociaux qu’économiques.

L’objectif des entreprises est de devenir plus compétitives et efficaces, et de créer de meilleurs produits et services grâce au développement numérique. Les marques doivent comprendre la numérisation, l’adopter, être à l’avant-garde dans leur domaine et savoir comment l’appliquer. Si le secteur de la finance a toujours été plus réticent à ce type de changement, de plus en plus de plateformes fintech confirment la tendance.

L’impact de la numérisation sur la finance

Celles qui n’ont pas de présence numérique devront rivaliser avec les marques qui se réinventent en permanence et recyclent leurs idées pour répondre à des défis nouveaux et importants, tels que l’amélioration de la qualité de vie des entreprises. fintech. Elles peuvent être résumées en une seule : la personnalisation des produits.

Lire aussi:  Le FMI appelle à une plus grande régulation des fintechs en raison des risques plus élevés

De plus, les efforts se concentrent désormais sur le processus de rationalisation des réponses aux clients afin de gagner en rapidité, car la Délai de mise sur le marché ou la capacité à atteindre les clients a été réduite. Rien de tout cela ne peut être réalisé sans la numérisation.

Ces années de crise nous ont permis de tirer une grande leçon : les économies qui ont le moins souffert sont celles qui avaient une stratégie de développement durable. un investissement accru dans la R&D et qui sont plus industrialisés. L’industrie génère des emplois plus stables, un PIB par travailleur plus élevé et, par conséquent, davantage d’exportations.

Toutefois, l’idée d’une interaction de plus en plus automatisée et robotisée suscite des craintes quant à son impact sur l’emploi. Rendre une entreprise numérique n’est pas la même chose que de détruire des emploismême s’il est vrai que certains emplois seront remplacés par de nouveaux profils.

Lire aussi:  AIReF prévoit une "croissance significative" pour 2022 : "Nous n'envisageons pas de récession".

Cela nécessitera une formation, bien sûr. Le site formation Elle viendra également de la possibilité de créer de nouveaux diplômes universitaires qui seront davantage liés à l’avenir et non aux vieilles idées du passé.

La numérisation comme outil de travail est l’avenir des nouvelles générations, qui recherchent des débouchés de plus en plus liés à la personnalisation des processus et au DeFi Finance ou de la finance décentralisée, qui, par la force de la raison, l’emportera sur la AbFi ou la finance ennuyeuse, qui est ce que les banques essaient maintenant de nous imposer.

Article précédentSpin Genie et Mohegan envahissent l’Ontario avec des lancements simultanés
Article suivantYakuza 8 est annoncé avec une bande-annonce, un nouveau nom, une fenêtre de sortie et une surprise.