Accueil Business La nouvelle année commencera par les températures de janvier : y aura-t-il...

La nouvelle année commencera par les températures de janvier : y aura-t-il un autre Filomena ?

542
0

Durant les premiers jours de 2023, un nouveau front froid balayera la péninsule d’ouest en est.Une autre Filomena est-elle possible ? Les températures seront plus normales, typiques du mois de janvier, mais la neige sera limitée aux zones élevées des Pyrénées, dont l’altitude dépasse 2 200 mètres, selon les prévisions de l’Agence météorologique de l’État (Aemet).

Selon le rapport, au cours de la Vendredi 30Un front chaud laissera des précipitations dans la moitié nord de la péninsule, plus intenses et persistantes en Galice, qui auront tendance à diminuer au fil de la journée. Le site La neige sera limitée aux zones élevées des Pyrénées, dont l’altitude est supérieure à 2 200 mètres.. Dans le reste de la péninsule et dans les îles Baléares, on prévoit un temps stable, avec des intervalles de nuages élevés.

Le site Samedi 31 Le mois de décembre sera une journée anticyclonique sans précipitations, sauf dans l’extrême nord-ouest de la péninsule en fin de journée, où un nouveau front froid atteindra la Galice, favorisant une dégradation du temps et initiant un nouvel épisode de précipitations. Le vent soufflera du sud-ouest en général, plus intense samedi dans le quadrant nord-ouest de la péninsule, avec des intervalles forts sur la côte galicienne et les zones de montagne.

Lire aussi:  Le PDG de Siemens Energy rejoint le conseil d'administration de Siemens Gamesa

Les températures ne changeront pas de manière significative, restant au-dessus de la normale pour la saison, avec presque pas de gelée. Localement, sur la côte cantabrique, les températures maximales augmenteront vendredi, accompagnées d’un fort vent de sud, et dans l’intérieur de la péninsule, les températures minimales baisseront samedi, lorsque le ciel se dégagera. Dans les îles Canaries, le ciel restera nuageux, avec une probabilité de précipitations sur le versant sud des îles occidentales.

Pour le samediLundi 1er et lundi 2 janvierUn nouveau front froid, plus actif, balayera la péninsule d’ouest en est. Il laissera des précipitations qui seront plus fréquentes et intenses sur la façade atlantique, et qui pourront être localement fortes et persistantes en Galice. Elle perdra en intensité au fur et à mesure de son avancée, sans atteindre la zone méditerranéenne. Après le passage du front, les précipitations cesseront dans l’après-midi de lundi, et une baisse significative des températures commencera.atteignant des valeurs plus typiques pour cette date.

Avant le passage du front, des vents à dominante sud, plus intenses dans le quadrant nord-ouest de la péninsule, forts avec de très fortes rafales en Galice et dans les zones montagneuses de la moitié nord. Après le passage du front, les vents tourneront à l’ouest en perdant de leur intensité, devenant faibles en fin de période. Dans les îles Canaries, le temps sera stable avec un ciel légèrement nuageux. Les vents souffleront légèrement du nord et deviendront plus forts en fin de journée de lundi, lorsque la queue du front froid pourrait apporter des précipitations sur les îles les plus à l’ouest.

Lire aussi:  Les entreprises à surveiller sur le plan technique mardi à Wall Street

Entre le mardi 3 et le vendredi 6 janvierl’Aemet prévoit une tendance à la stabilisation du temps dans la Péninsule et les Baléares, avec des températures plus normales, typiques du mois de janvier. Il est possible que durant la journée de mardi, il y ait de faibles précipitations à l’intérieur de la péninsule, associées aux restes du front des jours précédents.

Au cours des jours suivants, de la bruine pourra se produire dans les zones de la côte méditerranéenne, accompagnée de vents d’est. Ciel principalement nuageux ou dégagé.Nuages bas et brume matinale dans l’intérieur des terres, sans exclure le brouillard, plus probable sur le plateau sud, la vallée de l’Ebre et les zones de la côte méditerranéenne. Les vents seront légers et variables en général, principalement d’est sur la côte méditerranéenne, avec des vents d’est forts dans le détroit de Gibraltar.

Article précédentFerrovial conclut la vente d’Amey au Royaume-Uni pour 301,3 millions d’euros
Article suivantL’Espagne exigera que les passagers en provenance de Chine soient vaccinés ou présentent un PCR négatif.