Accueil Jeux La conformité cruciale vise à lutter contre la dépendance de l’Afrique

La conformité cruciale vise à lutter contre la dépendance de l’Afrique

509
0

Conformité cruciale a tourné son regard vers le continent africain après que la société de conseil en conformité basée à Gibraltar ait lancé son plan d’expansion.

La société a promis que ses ambitions africaines viseraient à s’attaquer aux « problèmes culturels et systémiques » du continent, qui, selon elle, conduisent à des « jeux non rentables et non durables » et contribuent à une « dépendance sous-jacente » qui est passée « complètement sous le radar ».

« Crucial Compliance a pour objectif de changer l’industrie, un opérateur à la fois », a souligné l’association. Paul Foster, PDG de Crucial Compliance. « Cela ne devrait pas seulement concerner les marchés réglementaires établis, mais aussi ceux à forte croissance où les dommages liés aux jeux d’argent pourraient être plus fréquents.

« Après avoir examiné les marchés africains des jeux d’argent, nous avons reconnu que notre soutien pouvait faire la différence. Nous avons donc consacré du temps et des ressources pour essayer d’apporter un changement afin de protéger les joueurs les plus vulnérables. »

Lire aussi:  Incentive Games se tourne à nouveau vers Nine Twenty pour rechercher la crème des talents de la technologie.

Alors que les régimes en Europe et en Amérique travaillent vigoureusement pour satisfaire les actionnaires, les gouvernements et les régulateurs avec une pléthore de mesures pour des jeux plus sûrs, l’Afrique, selon Crucial Compliance, reste un marché « mûr » pour les opérateurs pour mettre en œuvre des opérations avec certaines réglementations et une sensibilisation au jeu problématique à la traîne.

Après avoir annoncé ses ambitions dans la région, Crucial a révélé qu’à la fin du mois, la société de conseil organisera un « hackathon pour des jeux d’argent plus sûrs », conçu pour amener les parties prenantes, les opérateurs, le gouvernement et les personnes touchées par les problèmes de jeu, à co-concevoir des solutions qui influenceront les amendements politiques positifs et les régimes réglementaires améliorés.

Lire aussi:  5 jeux Annapurna à venir sur Xbox Game Pass avec des dates confirmées

Avec des partenaires actifs au Kenya, au Rwanda, au Nigéria et en Afrique du Sud, le groupe travaille en collaboration avec le cabinet de conseil stratégique Agence Adam Bradford pour mettre en œuvre son plan d’action pour la région.

Selon le Centre national pour le jeu problématique et le Conseil national de la recherche53 % des adultes au Nigeria jouent tous les jours et jusqu’à 8 % de la population est confrontée à des problèmes de jeu.

Au Rwanda, les nouvelles licences de jeu ont été récemment suspendues par le MINICOM, le ministère du commerce et de l’industrie, soutenu par le ministère des sports, afin d’assurer une conformité continue.

Article précédentRelax Gaming signe un accord avec SmartSoft pour renforcer les partenaires Powered By
Article suivantRouge à lèvres antimicrobien qui empêche la propagation des virus, des bactéries et des champignons.