Accueil Business La Chine ne prend pas position sur la guerre en Ukraine lors...

La Chine ne prend pas position sur la guerre en Ukraine lors du sommet avec l’UE

88
0

Chine a évité donner des assurances à l’Union européenne qu’elle ne prendra pas parti dans la guerre en Ukraine. lors du sommet entre les dirigeants asiatiques et leurs homologues européens. Ils ont également insisté sur le fait qu’ils rechercheraient la paix « à leur manière ».

La seconde partie du sommet entre les deux puissances, celle qui a réuni Xi Jinping, Le président chinois, avec Charles Michelprésident du Conseil européen, et Ursula von der Leyen, La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, n’a duré que 50 minutes, alors que l’appel vidéo entre les dirigeants du Vieux Continent et le Premier ministre chinois Li Kequiang a duré deux heures.

Lire aussi:  Le jeton Celsius s'envole de 600 % suite à une erreur et à une liquidation massive à découvert.

Vous pouvez consulter le reportage spécial « Bolsamania » en direct sur la guerre ici..

Ce dernier a fait en sorte que la Chine « s’oppose à la division en blocs et à la prise de parti », tout en poursuivant « une politique indépendante et pacifique », comme le rapporte la chaîne chinoise « CGTN ». Elle appelle également les pays à respecter les principes des relations internationales de l’ONU, « notamment la souveraineté et l’intégrité territoriale » et « la résolution des conflits par le dialogue ».

Selon « Reuters », La Chine craint que l’Union européenne ne suive l’exemple des États-Unis. en matière de politique étrangère, et a demandé qu’elle exclue toute « ingérence extérieure » dans ses relations avec la Chine.

Lire aussi:  Iberdrola et deux autres actions qui ont réussi à franchir la résistance vendredi

D’autre part, Xi Jinping a demandé à l’UE de se forger sa propre opinion « indépendante » sur la Chine.

Article précédentA court terme, Santander est plus fort que BBVA : pourquoi ?
Article suivantEbro Foods achète deux usines aux États-Unis à InHarvest pour 49 millions d’euros