Accueil Jeux Gros gain sur N1 Casino : le joueur a attrapé le MEGA...

Gros gain sur N1 Casino : le joueur a attrapé le MEGA sur Mystery Drops

623
0

Votre slogan est que vous créez des machines à sous avec un accent allemand. Pouvez-vous nous en dire plus ?

L’Allemagne est notre marché. C’est là que nous vivons et travaillons, et c’est aussi le marché pour lequel nous travaillons. Bien sûr, nous aurions aimé que la réglementation qui est entrée en vigueur l’année dernière soit différente. Mais comme c’est souvent le cas dans la vie, il y a des opportunités.

Le marché allemand est vaste et le reste, malgré les adversités. C’est le deuxième ou le troisième plus grand marché d’Europe. C’est aussi un marché particulier en termes d’habitudes et de goûts en matière de jeux, que nous comprenons bien grâce à nos années d’expérience, tant sur le terrain qu’en ligne. C’est notre « accent allemand » : celui du marché, pour le marché !

Nous produisons des jeux avec des mécanismes, des caractéristiques et des mathématiques que nous savons appréciés des joueurs allemands. Mais nous aimons aussi adopter une approche fraîche et moderne au-delà de nos superbes graphismes. Car c’est le deuxième niveau de notre accent allemand : nous voulons représenter ce que « Made in Germany » représente dans le meilleur sens du terme : qualité, technologie et fiabilité. Et, bien sûr, la fameuse mesure de l’absence d’humour ».

Quels sont les contenus les plus performants sur le marché allemand ? Quels sont les thèmes/caractéristiques/etc qui attirent les joueurs ?

La qualité fonctionne partout, bien sûr, et peu importe d’où elle vient. C’est pourquoi nous ne nous limitons pas au marché allemand. Nous savons que les caractéristiques qui fonctionnent particulièrement bien en Allemagne trouvent également des adeptes sur les marchés nordiques ou asiatiques.

Lire aussi:  Kindred s'associe à l'EPIC Risk Management pour tester les mécanismes d'intervention humaine dans le cadre de son "Journey towards Zero".

Bien sûr, il y a les classiques essentiels qui font partie de chaque portefeuille : de bons jeux de fruits, des machines à sous sur le thème de l’Égypte ancienne, etc. Mais s’arrêter là serait trop simpliste.

Hold &amp ; Respin est définitivement une fonctionnalité que nous pensons être un véritable changement de jeu après notre première version de ce type, « Total Eclipse », et nous voulons explorer des variations de celle-ci.

Nous nous sommes consacrés à certains thèmes et mythes allemands, des histoires qui n’ont pas été racontées des centaines de fois par les concepteurs de jeux. Mais nous ne voulons pas ignorer les thèmes et les mythes classiques, comme les dieux nordiques, par exemple. Nous voulons travailler à l’échelle internationale.

Comment ajoutez-vous l’incomparable humour allemand à vos jeux et à la marque de votre studio ?

Existe-t-il un sens de l’humour allemand ? Ou, en d’autres termes, l’humour existe-t-il en Allemagne ? Nous préférons laisser la réponse aux lecteurs, mais disons simplement ceci : notre industrie en général, mais aussi la réglementation allemande en particulier, ne peuvent être supportées qu’avec une bonne dose d’humour. À défaut, la bière allemande aide toujours.

Les réglementations ont-elles eu un impact négatif sur le marché allemand ? Comment les opérateurs peuvent-ils s’adapter ?

Pour nous, les réglementations n’ont certainement pas facilité l’entrée sur le marché en tant que nouveau fournisseur. Mais comme nous visons également au-delà du marché allemand, nous restons très optimistes. La réglementation a été positive pour nous dans la mesure où tous les jeux disponibles sur le marché international ne pouvaient pas simplement être proposés tels quels en Allemagne. Mais la demande du marché allemand reste élevée, il est donc important de connaître les besoins des joueurs et de pouvoir les servir spécifiquement. Il ne suffit pas de baisser le RTP.

Lire aussi:  CT Interactive signe un accord de distribution avec OlyBet

Grâce à nos nombreuses années d’expérience, nous pouvons répondre à ces besoins, qu’il s’agisse des thèmes, des mécanismes de jeu ou de l’exigence de qualité. Et la liste de nos partenaires, comme Relax, Pariplay et United Remote, en témoigne.

Avez-vous des projets en dehors du marché allemand ?

Comme je l’ai dit, bien qu’il faille commencer quelque part, nous avons pensé au-delà de l’Allemagne dès le début. Et notre succès sur d’autres marchés en est la preuve. Il serait présomptueux de nous mesurer à l’industrie automobile allemande pour le moment. Mais si nous le faisions, nous préférerions être Porsche que VW.

Quelles leçons avez-vous apprises en Allemagne qui vous aideront à réussir ailleurs ?

Il faut toujours s’attendre à l’inattendu, surtout en matière de réglementation. Et sur le même sujet, si vous pouvez réussir ici, vous pouvez réussir partout. Et enfin, tout ne doit pas forcément avoir un sens, mais il faut savoir y faire face.

Article précédentComment savoir si c’est une covidie ou une pharyngite due à la climatisation ? Symptômes pour vous aider à faire la différence
Article suivantComment jouer aux machines à sous en ligne