Accueil Jeux GiG a signé un protocole d’accord avec un opérateur terrestre en Ontario

GiG a signé un protocole d’accord avec un opérateur terrestre en Ontario

556
0

Gaming Innovation Group (GiG), fournisseur de solutions de plateformes et de médias pour l’industrie du jeu vidéo, a annoncé qu’il avait signé un accord général avec un opérateur terrestre établi en Ontario.

L’accord de principe avec l’opérateur terrestre anonyme de l’Ontario permettra à GiG de fournir sa plateforme primée, son livre de sport et ses solutions omnicanales dans la province canadienne.

Commentant l’annonce, Ben Clemes, directeur général de GiG North America, a exprimé sa satisfaction quant à l’opportunité de faire équipe avec un opérateur terrestre établi en Ontario.

« Je suis très heureux de signer le protocole d’accord avec un partenaire terrestre qui opère avec succès sur le marché de l’Ontario depuis plusieurs décennies », a déclaré M. Clemes, soulignant que la présence terrestre de l’opérateur offrira à GiG « l’occasion de montrer la puissance » de sa solution omnicanale éprouvée et de son « catalogue complet de produits », y compris le casino, les sports et sa solution frontale.

GiG et l’opérateur terrestre s’attendent à signer un contrat de partenariat complet dans les mois à venir, prévoyant de lancer les opérations dans le cadre de ce partenariat au cours du premier semestre 2023.

Lire aussi:  La Primorye Gambling Area a accueilli 3,1 millions de visiteurs au cours des 9 premiers mois de 2023

L’accord de principe est le dernier développement autour de GiG en Ontario après que de plus en plus d’opérateurs aient choisi les produits et services de la société pour promouvoir leur marque dans la province, attirés par la technologie de pointe et l’architecture flexible de GiG.

Suite à la licence de fournisseur accordée à GiG par la Commission des alcools et des jeux de l’Ontario (AGCO) en juillet, GiG s’est déjà lancé avec deux opérateurs, le dernier en date étant la marque de casino en ligne SpinAway, et s’apprête à se lancer avec un troisième. L’autre est la marque LuckyDays exploitée par L7 Entertainment, une société qui s’est associée à GiG pour un lancement en Suède plus tôt dans l’année.

Le marché gagne du terrain

Depuis son lancement en avril de cette année, le marché des jeux en Ontario attire de plus en plus d’opérateurs car il devrait atteindre plus de 2 milliards de dollars de recettes brutes de jeux au cours des trois prochaines années, selon H2 Gambling Data.

Lire aussi:  Endorphina sort un nouveau hit compétitif - Mongol Treasures II : Archery Competition !

En octobre, iGaming Ontario a publié les données du marché pour le deuxième trimestre, montrant que le marché a augmenté de près de 2 milliards de dollars canadiens (1,48 milliard de dollars), affichant une augmentation de 48 %. Sans tenir compte des mises promotionnelles, les opérateurs ontariens ont enregistré 6,04 milliards de dollars canadiens (4,46 milliards de dollars) de mises totales au cours du trimestre.

Le nombre d’opérateurs est passé de 18 au premier trimestre à 24 au deuxième trimestre, le nombre de sites de jeux est passé de 31 à 42, le nombre de comptes de joueurs actifs a augmenté de 27,6 % pour atteindre 628 000, et le montant moyen dépensé par compte de joueur est passé de 113 $CAN (83,48 $) au premier trimestre à 142 $CAN (104,9 $).

Article précédentAtresmedia : un bond en avant dans la qualité technique
Article suivanteBay fait une pause à la moyenne de 200 sessions