Accueil Jeux Gargoyles revient 27 ans plus tard, mais cette fois sous la forme...

Gargoyles revient 27 ans plus tard, mais cette fois sous la forme d’un remaster qui promet de nous ramener en 1995.

651
0

Le titre est sorti à l’origine sur la Sega Mega Drive et était basé sur la série animée qui lui a donné son nom.

Gargouilles : Remasterisé

L’événement Disney et Marvel Games Showcase d’hier nous a réservé de nombreuses surprises, mais il y a aussi les annonces qui ont été plus laconiques et fugaces. Cependant, sans beaucoup plus d’informations que ce que quelques secondes d’extrait de vidéo peuvent nous donner, nous savons déjà que Gargoyles revient presque 30 ans plus tard.

Gargoyles est sorti en 1995 sur la Sega Mega Drive, mais nous savons maintenant que son retour est une option plus réaliste que jamais, car il a été annoncé qu’il reviendrait sur le marché. sous la forme d’un remaster. Le jeu vidéo de plateforme est basé sur sur la série animée Gargoyles qui a suscité tant de nostalgie chez de nombreux fans de l’époque.

Lire aussi:  Relax Gaming signe un accord historique avec bet365

Toujours inconnu de nombreux détails de la proposition, tels que le date de sortie possiblele site consoles il va arriver. Tout ce que nous savons, c’est qu’il reviendra sous forme de remasterisation avec quelques graphiques améliorés et peut-être avec un gameplay amélioré adapté aux manettes actuelles que nous avons sur le marché.

Dans Gargoyles, le protagoniste était Golyathchef du clan des gargouilles Manhattan, qui avait pour mission de détruire un talisman magique corrompu connu sous le nom d’Œil d’Odin. Peu d’autres personnages de la série originale apparaissent dans le titre. Les développeurs originaux étaient l’équipe de Buena Vista Interactive, qui a réalisé un titre qui revient aujourd’hui sous forme de remaster.

Lire aussi:  Graphtye ne pouvait pas être plus heureux après son achat par Optimove.

Discord 3DGames

Article précédentArsenal vs PSV Eindhoven : Le match d’Europa League est reporté en raison de problèmes de police après le décès de la reine Elizabeth II.
Article suivantNH Hotel Group : maintenant ou jamais