Accueil Sports Gagnants et perdants de la fenêtre de transfert de janvier : Newcastle,...

Gagnants et perdants de la fenêtre de transfert de janvier : Newcastle, Barcelone, Juventus, Arsenal, Aston Villa parmi les têtes d’affiche

336
0

La date limite des transferts est passée et plusieurs équipes européennes se sont occupées des entrées et des sorties dans le but de rester compétitives et de gagner des trophées dans la seconde moitié de la saison. Avec cela en tête, jetons un coup d’œil aux gagnants et aux perdants de chacune des cinq grandes ligues européennes et des États-Unis.

Angleterre

Gagnant : Newcastle

Il y a encore un trou assez flagrant en défense centrale que Dan Burn ne comblera pas aussi efficacement que Sven Botman ou Diego Carlos. Mais Newcastle s’est présenté à la fenêtre des transferts avec un objectif désespéré, celui de rester en Premier League. Les résultats les ont plutôt aidés et ils devraient continuer à s’améliorer avec un effectif qui a fait ses preuves en Premier League — Chris Wood, Kieran Trippier, Matthew Targett — à des postes clés. Sur le long terme, certains de ces joueurs peuvent être des options marginales coûteuses et difficiles à déplacer, mais quand on a les plus grandes richesses, cela peut ne pas avoir d’importance.

En attendant, la signature de Bruno Guimaraes ressemble un peu aux transactions que Manchester City faisait à l’été 2010, en signant des joueurs comme Yaya Toure autour desquels ils pouvaient grandir. L’ancien joueur de Lyon peut ancrer le milieu de terrain de Newcastle pour les années à venir, et ses compagnons d’arrivée devraient s’assurer que ce temps est passé en Premier League. — James Benge

Vous voulez encore plus de reportages sur le jeu mondial ? Écoutez ci-dessous et abonnez-vous à ¡Qué Golazo ! A Daily CBS Soccer Podcast où nous vous emmenons au-delà du terrain et autour du globe pour des commentaires, des avant-premières, des récapitulations et bien plus encore.

Perdant : Arsenal

Rien ne s’est passé comme prévu dans le nord de Londres ce mois-ci et Tottenham pourrait bien avoir devancé Arsenal après une fenêtre au cours de laquelle ils ont vu des transactions échouer pour Adama Traore, Luis Diaz et même Ollie Tanner, un footballeur de non-ligue. Pourtant, ils se sont renforcés dans la lutte pour les quatre premières places, contrairement à Arsenal, où Mikel Arteta se retrouve avec un effectif très mince pour la suite de la Premier League. Cinq membres de l’équipe première sont partis, dont deux définitivement, sans qu’un centime ne soit apporté.

Ces joueurs étaient en marge de l’équipe première, mais leur absence s’est déjà fait sentir, Ainsley Maitland-Niles ayant été prêté à la Roma au moment précis où Arteta avait besoin de milieux de terrain. Les plans pour faire avancer les affaires de cet été ne se sont jamais vraiment concrétisés ; au lieu de signer un nouvel attaquant, ils ont perdu Pierre-Emerick Aubameyang sans le remplacer. Réduire la masse salariale de 400 000 dollars par semaine n’est pas une catastrophe, mais on ne peut s’empêcher de penser qu’Arsenal a réduit ses coûts à un moment où le renforcement de son effectif aurait pu lui permettre d’accéder aux richesses de la Ligue des champions. — James Benge

A voir : Aston Villa

De loin, tout cela semble très excitant, n’est-ce pas ? Une signature en provenance de la Liga, l’acquisition d’un joueur clé chez un rival de la Premier League et des options d’effectif à prix cassés. Mais tout cela fait également penser à Everton, n’est-ce pas, surtout si l’on tient compte de certains ajouts estivaux curieux comme Danny Ings.

En fin de compte, il semble que les très riches propriétaires de Villa ont investi beaucoup de capitaux pour construire une équipe pour laquelle le meilleur scénario est de se débattre dans une compétition européenne de niveau inférieur. De même, il est éminemment plausible que Philippe Coutinho ne puisse pas retrouver sa forme, que Lucas Digne continue de lutter contre les blessures et poursuive le déclin qu’il semblait connaître lors de sa dernière saison à Everton, et que Calum Chambers ne soit rien de plus qu’un bouche-trou. Aucun de ces joueurs n’est bon marché et deux d’entre eux ont signé des contrats à long terme.

Villa semblait avoir une vision claire de la construction de son équipe lorsqu’il est arrivé, en mettant en place quelque chose de semblable au Championship All Stars. Le plafond n’était peut-être pas aussi élevé qu’il ne l’aurait été si Coutinho, Digne et compagnie avaient vraiment explosé, mais il est difficile de se défaire du sentiment que cette équipe a peut-être engagé beaucoup d’argent pour ne pas être beaucoup mieux. — James Benge

Espagne

Gagnant : Barcelone

Il ne fait aucun doute que cette équipe avait besoin de renforcer son effectif pour avoir une chance de terminer dans le top 4, et elle pourrait bien y parvenir. Bien qu’il soit difficile de gagner l’Europa League, Xavi a considérablement renforcé son équipe après avoir signé Ferran Torres. Le club a d’abord fait appel à Adam Traoré, l’ailier droit des Wolves et ancien joueur du Barça, sous forme de prêt, puis a fait signer Pierre-Emerick Aubameyang sous forme de transfert gratuit pour renforcer le poste de numéro 9. Adama et Aubameyang ont tous deux beaucoup à prouver après des débuts de saison difficiles, mais ce sont des mouvements astucieux sur le papier qui pourraient s’avérer très payants pour une équipe qui a désespérément besoin de joueurs d’impact. — Roger Gonzalez

Perdant : Real Betis

Lire aussi:  Finale de la Ligue des champions 2022 : les arrêts de Thibaut Courtois consolident le pedigree du Real Madrid dans la compétition.

Le Real Betis, qui veut rester dans le top 4, n’a rien fait pour préparer la seconde moitié de la saison. Presque toutes les équipes autour d’eux dans le classement ont bougé, mais ils sont restés sur place, ce qui est assez curieux. Ils ont fait une bonne première moitié de saison mais ont montré une inconstance qui vous fait vous demander s’ils ont vraiment l’étoffe des quatre premiers, mais Manuel Pellegrini croit en ce qu’il a dans cette équipe. Personnellement, ajouter un peu de profondeur en défense centrale aurait été agréable à voir. — Roger Gonzalez

Attendez pour voir : Valencia

Même s’ils ont perdu Daniel Wass au profit de l’Atlético de Madrid, les joueurs de Valence sont intéressants car ils ont désormais une identité physique sous la houlette de José Bordalas. Bien qu’ils doivent améliorer leur défense en raison de nombreuses blessures, l’arrivée du défenseur central du FC Bâle, Eray Comert, est une décision peu risquée qui pourrait s’avérer payante en raison de sa polyvalence. Ils ont également ajouté Bryan Gil, prêté par Tottenham, et Ilaix Moriba, prêté par le RB Leipzig, et ce sont des gars de grande qualité qui pourraient bientôt être sur le terrain. Valence a le sentiment d’être sur le point de se battre pour une place en Europa League, et si ces gars peuvent les aider à y arriver, alors ce sera mission accomplie pour l’année 1 sous Bordalas. — Roger Gonzalez

Italie

Gagnant : Juventus

La Juventus a sans doute été l’équipe de Serie A la plus active ce mois de janvier avec deux recrutements importants et inattendus : Dusan Vlahović de la Fiorentina et Denis Zakaria du Borussia Mönchengladbach. Bien que ces deux ajouts n’aient pas été attendus lors de la fenêtre de janvier, ces mouvements vont maintenant élever le niveau des attentes de cette équipe malgré les départs de Dejan Kulusevski et Rodrigo Bentancur à Tottenham. Maintenant, nous devons comprendre si ces mouvements seront cruciaux pour la course à la Ligue des champions. Il est certain que la pression est maintenant sur l’entraîneur Massimiliano Allegri qui n’aura pas d’autre choix que de placer son équipe dans le top 4 de la Serie A afin de s’assurer une place dans la Ligue des Champions la saison prochaine. — Francesco Porzio

Perdant : AC Milan

Les Rossoneri devaient acheter un défenseur central en janvier, et parmi les grands clubs, ils avaient réellement besoin d’un ajout après la blessure de Simon Kjaer. Finalement, le directeur du club Paolo Maldini a essayé de trouver un remplaçant au capitaine danois mais n’a pas réussi à trouver un accord pour le Lillois Sven Botman qui restera la cible principale de l’été. — Francesco Porzio

Attendez pour voir : Gênes et Salernitana

Le Genoa et Salernitana ont été les deux clubs les plus actifs sur la base du nombre de recrutements effectués en janvier. Les deux équipes avaient besoin d’un virage à 180 degrés après une première moitié de saison extrêmement décevante. Le Genoa a fait signer Amiri du Bayer Leverkusen et Roberto Piccoli de l’Atalanta, tandis que Salernitana a fait signer l’ancien milieu de terrain du Torino, Simone Verdi, et Federico Fazio de l’AS Roma. Ce sont deux ajouts importants qui peuvent créer une lueur d’espoir parmi leurs supporters dans leur tentative d’éviter une relégation attendue. — Francesco Porzio

Allemagne

Gagnant : Augsburg

Ricardo Pepi était certainement la signature la plus intéressante de la Bundesliga cet hiver. Augsbourg a conclu la transaction pour environ 16 millions d’euros afin d’avoir l’un des meilleurs talents du football américain en Allemagne. C’est un coup à suivre pour un club qui est actuellement en difficulté et qui se bat pour éviter la relégation après un début de saison compliqué. La signature de Pepi est certainement très excitante pour l’ensemble du mouvement américain, après qu’il ait été très proche de rejoindre le rival de Bundesliga Wolfsburg avant qu’Augsbourg n’intervienne. — Francesco Porzio

Perdant : RB Leipzig

On aurait pu s’attendre à quelque chose de plus de la part du RB Leipzig après la première partie de la saison et le changement d’entraîneur, avec Domenico Tedesco aux commandes ces dernières semaines. En comparaison avec le Bayern Munich et le Borussia Dortmund, l’équipe soutenue par le Red Bull a toujours préféré attendre l’été pour faire des recrutements importants et cette stratégie n’a pas changé cet hiver. Mais contrairement à leurs rivaux, cette équipe avait probablement besoin de quelque chose de plus pour participer à la prochaine Ligue des champions. — Francesco Porzio

A voir : Borussia Dortmund

Souvent, il est préférable de ne rien faire plutôt que de procéder à des recrutements qui ne seront pas forcément utiles au projet. C’est généralement le cas du Borussia Dortmund qui n’a pas fait de nouvelles recrues. Évidemment, tout dépendra de ce qui se passera cet été avec Erling Haaland, mais le club travaille déjà à la signature de l’attaquant du RB Salzbourg, Karim Adeyemi, qui pourrait remplacer l’attaquant norvégien la saison prochaine. Dortmund travaille pour le faire signer avant de connaître l’avenir de Haaland, qui ne devrait pas prendre de décision sur son prochain club de sitôt. Ne pas signer de joueurs en janvier pourrait être la meilleure décision pour un club qui pourrait perdre une pièce massive pendant l’été. — Francesco Porzio

France

Gagnant : Lyon

Lire aussi:  Nouvelles et rumeurs de transfert dans le football : Liverpool cherche un milieu de terrain, Antony de l'Ajax pousse pour Manchester United

Après avoir fait figure de grands perdants avec le transfert surprise de Bruno Guimaraes à Newcastle, Lyon a renversé la situation en signant Romain Faivre en provenance de Brest et Tanguy Ndombele, prêté par Tottenham. Si l’on ajoute à cela le fait que le problématique Marcelo a également été transféré, l’OL a tiré son épingle du jeu et donné à Peter Bosz des outils solides pour se redresser au niveau national et se battre en Europa League. — Jonathan Johnson

Perdant : PSG

Les hommes de Mauricio Pochettino avaient besoin de renforts ce mois-ci et malgré les transferts de Rafinha, Sergio Rico et Bandiougou Fadiga, cela n’a même pas suffi à assurer la présence d’un joueur de la qualité de Ndombele jusqu’à la fin de la saison. Les joueurs Layvin Kurzawa, Julian Draxler et Mauro Icardi continuent de gruger la masse salariale et le milieu de terrain du PSG sera toujours aussi efficace et dépendant de la forme physique et de la disponibilité de Marco Verratti. Ousmane Dembele n’était pas vraiment un départ et restera probablement une option avant l’été car la question de l’avenir de Kylian Mbappé reste posée. — Jonathan Johnson

Attendez pour voir : Saint-Etienne et Bordeaux

Les deux géants déchus de la Ligue 1, Saint-Etienne et Bordeaux, luttent pour leur survie dans l’élite française et le mois de janvier a été une période clé pour les deux clubs. Les Verts ont fait venir Eliaquim Mangala, Joris Gnagnon, Sada Thioub, Paul Bernardoni, Bakary Sako et Enzo Crivelli pour renforcer l’équipe de Pascal Dupraz, tandis que les Girondins ont recruté Josuha Guilavogui, Anel Ahmedhodzic, Danylo Ignatenko et l’agent libre Marcelo de l’OL, Samuel Kalu et l’ex-capitaine Laurent Koscielny ayant été mis sur la touche. Il y a fort à parier qu’un seul de ces deux-là survivra à la descente, alors qui a été le plus avisé dans ses transactions de la fenêtre d’hiver ? — Jonathan Johnson

États-Unis

Gagnant : Le FC Dallas et les jeunes joueurs de la MLS

La MLS est dans une position unique puisque les équipes sont en stage d’avant-saison par opposition à la mi-saison comme les ligues européennes, et par conséquent, cela a conduit à voir beaucoup plus de mouvements que ce qui se passe à l’étranger. Le FC Dallas a mené la charge en vendant Ricardo Pepi à Augsbourg en Bundesliga, mais il a également réinvesti cet argent pour acquérir Nanu, Maarten Paes, Paul Arriola et il est en train de terminer un accord record pour ajouter Alan Velasco d’Independiente. Ce n’est pas souvent qu’une équipe peut vendre son meilleur joueur et, sur le papier, en sortir grandi, mais c’est exactement ce qu’a fait Dallas.

Dans le même ordre d’idées, cette fenêtre de transfert a vu la MLS devenir des acteurs sur la scène mondiale avec de jeunes talents partant à l’étranger. Pepi, Daryl Dike, Tajon Buchanan et Kevin Paredes sont tous partis au cours de cette fenêtre pour des sommes supérieures à 5 millions de dollars. Sans compter les prêts de James Sands et Cole Bassett, il est clair que les ligues apprécient le talent au sein de la MLS. Et avec Lorenzo Inzigne, Luiz Araujo, Carlos Salcedo et Douglas Costa qui se dirigent vers la MLS, ces mouvements ne changent rien à l’efficacité de la ligue en matière de recrutement. C’est une période passionnante pour être un fan de la MLS et les choses ne peuvent que s’améliorer à partir de maintenant.. — Chuck Booth

Perdant : Kronke Sports & Entertainment/Colorado Rapids

Après avoir assuré la première place de la Conférence Ouest la saison dernière, les Rapids ont perdu leur meilleur milieu de terrain et leur meilleur défenseur. Auston Trusty va rejoindre Arsenal cet été dans le cadre d’un transfert KSE tandis que Kellyn Acosta se dirige vers le Los Angeles FC. Cole Bassett a également été prêté à Feyenoord avec une option d’achat, les Rapids ayant choisi de faire sauter tout leur milieu de terrain. Remplacer ces trois-là par Bryan Acosta, Drew Moor et Max Alves est une véritable déchéance en ce début de saison.

Bien qu’il soit difficile de juger les équipes de MLS trop sévèrement avant la saison, il semble que les Rapids cherchaient davantage à faire des profits qu’à défendre leur titre de la Conférence Ouest. — Chuck Booth

Attendre pour voir : Reconstruire les équipes

Le Los Angeles FC a tout bouleversé en remplaçant Bob Bradley par Steven Cherendolo et en reconstruisant l’équipe à son image. Le Toronto FC a engagé Bob Bradley en tant qu’entraîneur principal/gestionnaire général et a procédé à 20 changements d’effectif, sans compter Jozy Altidore et l’échange de Yeferson Soteldo contre Carlos Salcedo. L’Inter de Miami a fait plus de mouvements qu’on ne peut en compter, faisant sauter toute la liste des joueurs et la refaisant à neuf, tout en ajoutant DeAndre Yedlin.

Il s’agit d’une bizarrerie amusante des contrats de la MLS, car la ligue connaît une rotation plus importante que la plupart des ligues européennes, mais cela signifie également que les retombées de nombreux transferts de janvier peuvent être difficiles à évaluer avant l’été. Cela rend les choses intéressantes car des équipes comme Toronto et Miami peuvent passer du pire au premier rang si les choses vont dans leur sens. — Chuck Booth

Article précédentC’est parti : la MLS fait parler d’elle avec Douglas Costa et Xherdan Shaqiri ; Liverpool cherche toujours Fabio Carvalho.
Article suivantAgents libres en Serie A : Paulo Dybala et Franck Kessié en tête des huit joueurs susceptibles de faire l’objet d’un marché estival