Accueil Business Disney se retourne et chute après avoir annoncé 7000 licenciements

Disney se retourne et chute après avoir annoncé 7000 licenciements

454
0

Walt Disneyla plus grande entreprise de divertissement au monde, a chuté de 1,27 % au cours du premier semestre de l’année. Wall Street après avoir annoncé le licenciement de 7 000 travailleursla plupart d’entre eux dans États-Unisce qui représente 3,6 % de son effectif mondial.

L’annonce a été faite par le PDG, Bob Igerqui a récemment entamé son deuxième mandat en tant que directeur général du groupe. La main d’œuvre mondiale de Disney est composée de quelques 220 000 employésdont 166 000 travaillent aux États-Unis.

« Bien que cette est nécessaire pour relever les défis auxquels nous sommes confrontésJe ne prends pas cette décision à la légère », a expliqué Bob Iger après la présentation de l’offre de l résultats trimestriels.

Lire aussi:  Le Royaume-Uni réaffirme son engagement à réglementer les monnaies stables après le fiasco de Terra

« J’ai énormément de respect et d’appréciation pour les talents et le dévouement de nos employés dans le monde entier, et… ». Je suis conscient de l’impact personnel de ces changements », a-t-il ajouté.

RÉDUCTION DES COÛTS ET RETOUR AU DIVIDENDE

L’objectif de Disney est de réaliser des économies de coûts d’une valeur de 5,5 milliards d’USD. L’annonce des licenciements s’accompagne également d’une importante restructuration organisationnelle dans trois unités commerciales : le divertissement (cinéma et télévision), le sport (ESPN) et les parcs à thème.

Les économies de coûts de seront réalisées grâce au. réduction du personnel (30%)mais aussi en raison de la baisse marketing (50%) et l’investissement dans technologie (20%). Cela permettra, comme l’a confirmé Iger, de verser à nouveau un dividende à la fin de l’année fiscale en cours.

Lire aussi:  Le PIB du Japon a baissé de 0,2% au troisième trimestre, ce qui est mieux que prévu

« Maintenant que l’impact de la pandémie sur nos activités est en grande partie derrière nous, nous avons l’intention de demander au conseil d’administration d’approuver le plan d’action de l’Union européenne en matière de santé publique. rétablissement d’un dividende d’ici la fin de l’année fiscale », a déclaré Iger.

« Nos initiatives de réduction des coûts rendront cela possible. Et bien qu’au début, ce sera un dividende modesteNous prévoyons de l’augmenter au fil du temps », a conclu M. Iger.

Article précédentPepsiCo augmente ses résultats : hausse du dividende, annonce d’un rachat d’actions
Article suivantDe l’or à 2 000 $ avant la fin de l’année ? « Cela devient de plus en plus probable ».